18 moments de crise que tous les étudiants qui font leur mémoire reconnaîtront

Le moment de vérité est arrivé. Pourtant, tu avais vraiment l'impression que tu avais encore touuuuut ton temps avant de rendre la bête. Si tu ne t'y es pas mis(e) à fond au début, alors maintenant tu flippes ta race. Au début, tu ne te posais juste aucune question, à l'aise Blaise, sauf que maintenant tu en payes les pots cassés. Bref, si toi aussi t'es en train d'écrire ton mémoire, tu reconnaîtras d'office tous ces petits moments de crises.

1. Au début, tu te chill à FOND! Parce que tu as encore fuuuull temps avant la deadline

Et maintenant, woooooow, du café en intraveineuse!

2. Tu te motives toi-même et tu te dis: "Ok, aujourd'hui je dois être productif(ve)"

Bon, avant-midi, c'est mort, puis après le dîner, ok, digestion... Bon, on verra demain, je commence tôt. De toute façon, j'ai perdu ma journée aujourd'hui.

3. Puis tu décides de t'y mettre vraiment

Mais là, zut, tu te rends compte qu'au moment d'écrire le premier mot... Tu n'as juste aucune idée de comment on écrit un mémoire.

4. Tes potes de cours ne font QUE parler de ce f****** mémoire

Personne n'a vu cette vidéo trop mim's du panda qui glisse sur un toboggan? Non, allez? Personne? Vraiment?

5. Tu essayes de te convaincre toi-même "après cet épisode, je dois vraiment me remettre à écrire"

Puis finalement il est 17h et tu te dis qu'il est juste trop tard pour t'y mettre.

6. À chaque rendez-vous avec ton promoteur, il te file toujours 1000 idées (irréalistes) sur lesquelles tu peux commencer à travailler

Et c'est mal, mais à ce moment-là, tu as juste envie de lui dire: "Si tu sais si bien, fais-le toi-même!"

7. Tu t'es déjà fait un super schéma avec mille sources, mais la citation dont tu as besoin maintenant, vraiment MAINTENANT, pas moyen de mettre la main dessus

Tu étais sûr d'avoir pourtant bien classé tous tes trucs et tout, et puis finalement c'est le bazar complet.

8. Une fois que tu as écrit une page, tu te récompenses en mangeant un petit truc et tu fais une pause évidemment

© Giphy

Et ça compte aussi pour les pages avec seulement une ligne dessus ;-).

9. Tu détestes les personnes qui sont super enthousiastes quand elles parlent de leur mémoire

Shut uuuuuup!

10. Tu es déterminé(e) à écrire plus que le minimum demandé

Mais bon... À la fin, tu es bien content quand t'arrives au bout quand même.

11. Même si les gens t'ont déjà demandé 100 fois: "C'est quoi le sujet de ton mémoire?", tu ne peux toujours pas répondre

Euuuh... Je sais pas trop... Fin euh...

12. Tu réfléchis toujours pendant des heures à la formulation d'une phrase

Et puis au moment de taper, plus moyen de retrouver.

13. Tu lis les sources académiques attentivement, mais après la dixième fois tu ne sais toujours pas exactement ce que ça veut dire

14. Juste au moment où tu arrives à un truc plus ou moins convenable, tu trouves une source scientifique qui contredit tout ce que tu viens de dire

C'est un complot. J'en suis sûr(e).

15. Et puis, sur le moment, tout est beaucoup plus intéressant que ton mémoire

Yep, TOUT.

16. Tes parents te demandent tout le temps si ça avance

Euuuuh... NAN.

17. Au plus tu écris, au plus tu as l'impression d'être en train de pondre un truc full bullshit

Pas de panique, y'a quand même pas vraiment quelqu'un qui va lire ce truc. Lol.

18. Tu réfléchis à ta deadline et puis tu te dis: "ok no way que j'arrive à rendre le truc à temps"

© Giphy

Mais si, parce que tu es fooooooort(e)! You did it, you did it, YOU DID IT!

Déjà lu?