C'est reparti! Doel 3 est HS

À 15h30, le réacteur nucléaire de Doel 3 a été mis hors service. Un arrêt tout à fait inattendu rapporté par Engie, l'opérateur de la centrale nucléaire. Après l'annonce, ce matin, du report du démarrage de Doel 1, la "belle histoire" nucléaire belge se poursuit. Les raisons nous sont, à l'heure actuelle, encore inconnues...

Bon, sérieusement, il est temps que cette bonne grosse blague s'arrête! Après l'annonce, ce matin, du retard à l'allumage de Doel 1, c'est au tour du réacteur n°3 de faire des siennes. Son indisponibilité est prévue pour 24h au moins.

"Lors des essais périodiques, le réacteur s'est mis en sécurité. C'est une procédure tout à fait normale lorsqu'il y a un problème. Nous cherchons à présent à connaître les raisons de ce problème", a déclaré Geetha Keyaert, porte-parole de l'exploitant de la centrale nucléaire de Doel, Engie Electrabel.

Seul Doel 4 est en état de marche!

Ce matin, Engie avait déjà annoncé le report du démarrage de Doel 1 au 31 mai. Le réacteur avait été mis à l'arrêt le 13 avril dernier pour des travaux d'entretien. Ces travaux ne devaient pourtant durer que quelques jours et concernaient la partie non-nucléaire du site. Avec l'arrêt planifié de Doel 2, vous l'aurez compris, seul le réacteur Doel 4 est opérationnel!

Doel 3 était connu, tout comme Tihange 2, pour présenter des micro-fissures dans sa cuve. On se rappelle que ces réacteurs avaient été mis à pied en mars 2014 pour réparations et n'avaient pu rouvrir qu'après l'inspection de l'AFCN, l'agence de contrôle du nucléaire belge.

La porte-parole d'Engie Electrabel assure néanmoins que l'arrêt de Doel 3 ne mettrait pas en danger l'approvisionnement.

Mais tout ça ne devrait pas rassurer nos voisins. En effet, les Allemands s'inquiétaient récemment de l'état Doel 3 et Tihange 2. Par l'entremise de leur ministre de l'environnement, Barbara Hendricks, ils souhaitaient vivement les mettre en stand-by... Et, peut-on vraiment leur donner tort?

Sources: De Standaard et La Libre

Déjà lu?