Avec plus de 10.000 tonnes de plastique par an, la France est le plus gros pollueur de la mer Méditerranée

Voila des chiffres peu reluisants pour la France. Selon un nouveau rapport de la WWF, l'Hexagone est le plus gros producteur de déchets plastiques dans la mer Méditerranée. On parle de plus de 10.000 tonnes de déchets plastique. 

Ce vendredi, la WWF a publié un nouveau rapport concernant la mer Méditerranée et sa pollution. Elle s'en serait bien passée mais la France remporte le titre du plus gros producteur de déchets plastiques en Méditerranée. Voici les chiffres: en 2016, la France a produit 4,5 millions de tonnes de plastiques, soit 66,6 kilos par personne. Si 98% du total (4,4 millions de tonnes) ont été collectées, seulement 22% ont été recyclés.

Les 2% de déchets plastiques restants se retrouvent alors dans la nature, ce qui représente 80.000 tonnes de déchets mais "seulement" 11.200 tonnes se retrouve à la surface ou au fond de l'eau méditerranéenne.

Tourisme

Selon l'ONG WWF, ces déchets proviennent de la pêche, l’aquaculture et le transport maritime: "Les casiers à crabes, les filets à moules, les conteneurs sont parmi les débris retrouvés”, précise l’ONG environnementale. A cela il faut ajouter le plastique qui est déversé dans la mer par les fleuves mais surtout, il y a le tourisme, véritable catastrophe pour l'écosystème marin.

En effet on remarque que les plus grosses concentrations de déchets se trouvent au large des plus grosses villes touristiques du sud de la France: Marseille, Nice ou encore la Corse, des villes et régions où le tourisme et les activités de loisirs sont très développés. Autre facteur: le recyclage des déchets qui n'est pas optimal dans cette région de France: "Le taux de mise en décharge est particulièrement élevé dans certaines zones” comme Marseille et la Corse, avec la présence de décharges à ciel ouvert, relève WWF.

Objectif 100% recyclage

Vu tous ces chiffres, difficile d'être vraiment optimiste malgré la promesse d'Emmanuel Macron de parvenir à 100% de plastique réutilisable d'ici 2025. "Tout le monde parle du recyclage, mais nous ne connaissons pas bien les conditions de la recyclabilité”, explique Isabelle Autissier, présidente de WWF France. Selon elle, le président devrait plutôt dire que la France va diminuer sa consommation de plastique d'un certain pourcentage. Car il faut savoir que le plastique ne peut pas être recyclé à l'infini et qu'il posera de toute façon problèmes un jour.

Pour Isabelle Autissier, en attendant de parvenir à une réelle diminution de la consommation de plastique, il faut aller collecter les déchets à la source, sur terre et dans les rivières. Pour elle, nettoyer les océans et les mers est tout simplement dérisoire. Un dernier chiffre pour la route: on estime qu'actuellement 5 milliards de tonnes de plastiques trainent dans la nature. Voila voila.

Déjà lu?