À Taïwan, on célèbre les premiers mariages homosexuels et il y a du boulot

Il y a quelques jours, Taiwan devenait le tout premier pays du continent asiatique à légaliser le mariage homosexuel. Les Taïwanais n'ont pas attendu longtemps avant de s'y mettre: des dizaines et des dizaines de mariages sont célébrés partout dans le pays, quitte à faire la file. 

Après des années et des années de campagnes, les militants LGBTQ de Taïwan peuvent enfin relâcher la pression et faire la fête: la Taïwan est le tout premier pays asiatique à légaliser le mariage homosexuel. Alors, des centaines de couples se pressent pour officialiser leur union, quitte à faire la file en belle tenue.

On connait le nom des deux premiers asiatiques à être mariés sur le continent: Marc Yuan et Shane Lin. Ils se sont dits "oui" devant le grand gourou de la communauté LGBTQ: Chi Chia-wei. C'est en partie grâce à lui que les mentalités ont changé en Taïwan et il est rapidement devenu une véritable star, lui qui avait été emprisonné en 1986 pour le simple fait qu'il était gay.

12 ans d'attente

Marc Yuan et Shane Lin ont attendu ce moment pendant 12 longues années et peuvent enfin se lâcher et évacuer la pression: "Je me souviens encore d'avoir essayé de cacher mon drapeau arc-en-ciel après avoir assisté à la première pride à Taipei, il y a plus de dix ans. Mais aujourd’hui, je peux ouvertement dire au monde à travers ces caméras que je suis gay et que je me marie. Je me sens vraiment chanceux" témoigne Shane Lin.

Et ils sont des centaines dans ce cas: des années et des années d'attente pour finalement officialiser leur couple aux yeux de la loi en seulement 3 minutes. Mais ce sont sans doute les 3 minutes les plus importantes de leur vie. "Même si l'enregistrement ne prend que trois minutes, je ne peux pas m'empêcher de penser à ce que nous avons vécu au cours de la dernière décennie et depuis combien de temps les militants LGBTQ de Taïwan ont commencé à faire campagne pour l'égalité des mariages", déclare Antonia Chen, elle aussi mariée avec sa compagne depuis ce jeudi.

Le combat continue

Le militant Chi Chia-wei a assisté à presque toutes les unions vêtu de son manteau rouge signature décoré de peluches et d'arc-en-ciel. Même s'il admet être particulièrement heureux de voir des gens célébrer enfin leur amour, il garde les pieds sur terre et compte bien continuer son combat. Car selon lui, le mariage homosexuel aurait déjà dû être légal il y a 10 ou 20 ans. Il veut désormais étendre ce droit aux couples transnationaux, c'est-à-dire des couples dont l'un des membres vient d'un pays où le mariage gay n'est pas légal.

Aussi, tout n'est pas encore complètement parfait dans cette loi sur les mariages homosexuels. Par exemple, même s'ils sont désormais autorisés à se marier, ils ne peuvent pas encore adopter des enfants. Enfin si, mais uniquement l'enfant biologique d'un des membres du couple. Et il y a aussi la question des prochaines élections puisque l'opposition est extrêmement critique envers le président Tsai Ing-wen et juré de le punir lui et toutes les personnes qui ont soutenu cette loi. Le futur n'est donc pas encore tout à fait rose mais qu'à cela ne tienne, ce jour restera comme celui où "les droits de l'Homme et l'égalité ont enfin été respectés à Taïwan", selon une heureuse mariée.

Déjà lu?