Elio Di Rupo (PS) vs. Jan Jambon (N-VA): le duel préféré des Belges pour le poste de Premier ministre

Si dans les entités fédérées, tout semble déjà joué, l'échelon fédéral devrait à nouveau être le théâtre d'une longue et pénible pièce de l'après 26 mai. Une Wallonie à gauche contre une Flandre à droite, comme en témoignent les préférences des Belges pour le poste de Premier ministre. Elio Di Rupo arrive en tête chez les francophones contre Jan Jambon dans le nord du pays.

Le Grand Baromètre Ipsos commandé par Le Soir-RTL Info nous a déjà permis d'y voir un peu plus clair et de savoir qui aura la main le soir du 26 mai. La Wallonie penche à gauche avec le PS et Ecolo, de même qu'à Bruxelles, où le MR résiste. En Flandre, c'est à droite toute. Ensemble, la N-VA et le Vlaams Belang représentent la moitié des intentions de vote.

Theo Francken l'a encore rappelé ce matin dans les colonnes de la Dernière Heure, "si les Wallons votent à fond à gauche, ce sera le confédéralisme". Il ne veut pas passer des mois à négocier "dans des châteaux". Pourtant, on en prend clairement le chemin. La Suédoise n'a plus la cote, et même un ajout du cdH ne suffirait pas, en l'état, pour reconduire la coalition du gouvernement Michel I.

Les Belges ont précisé, à nouveau pour Le Soir-RTL Info, leur préférence au poste de Premier ministre. Et là encore, le duel tant redouté PS-N-VA est annoncé.

En Wallonie

  1. Elio Di Rupo (PS) : 36%
  2. Charles Michel (MR) : 23%
  3. Kristof Calvo (Groen) : 19%
  4. Jan Jambon (N-VA) : 12%
  5. Wouter Beke (CD&V) : 10%

À Bruxelles

  1. Elio Di Rupo (PS) : 28%
  2. Charles Michel (MR) : 24%
  3. Kristof Calvo (Groen) : 23%
  4. Jan Jambon (N-VA) : 16%
  5. Wouter Beke (CD&V) : 9%

En Flandre

  1. Jan Jambon (N-VA) : 39%
  2. Wouter Beke (CD&V) : 23%
  3. Charles Michel (MR) : 15%
  4. Kristof Calvo (Groen) : 14%
  5. Elio Di Rupo (PS) : 9%

En Belgique

  1. Jan Jambon (N-VA) : 29%
  2. Elio Di Rupo (PS) : 19%
  3. Wouter Beke (CD&V) : 18%
  4. Charles Michel (MR) : 18%
  5. Kristof Calvo (Groen) : 16%

Notons que le sondage n'avait proposé que ces cinq noms. Ils sont en effet les principaux favoris pour assurer la fonction de Premier ministre.

Déjà lu?