UNO met les points sur les "i": il est interdit d'additionner les cartes +2 et/ou +4

Tout le monde a déjà joué à UNO. Et donc, tout le monde applique ses propres règles. Car oui, personne ne lit les règles du jeu puisque tout le monde est persuadé de les connaitre par coeur. Pourtant c'est loin d'être le cas. D'ailleurs, le compte Twitter de UNO a tenu à mettre les points sur les "i": il est interdit d'additionner les cartes +2 et +4.

Tout le monde connait les règles de UNO, c'est d'ailleurs sa simplicité qui rend ce jeu si populaire. Mais en fait, c'est complètement faux: personne ne connait vraiment les règles. Tout le monde pense avoir la science infuse et pense appliquer les règles du jeu correctement. D'ailleurs, on est prêt à parier qu'il te semble normal de pouvoir additionner les cartes +2 et +4 pour faire piocher un maximum un innocent.

En fait, c'est complètement interdit, comme le rappelle (ou plutôt l'annonce) UNO sur Twitter. En gros, si un joueur joue une carte +4, ça s'arrête là: le joueur suivant pioche, passe son tour, et on change de couleur. Pas question de rajouter un +4 pour faire piocher 8 cartes au joueur suivant. Même chose avec les +2: tu ramasses tes deux cartes et tu souffres en silence, pas question de surenchérir. Et c'est pareil avec les +2 et les +4: interdiction de jouer un +2 sur un +4 pour faire piocher 6 cartes au prochain joueur.

Une règle qui certes est raisonnable et beaucoup moins frustrante mais qui est surtout beaucoup plus chiante. Après, rien ne t'obliges à suivre les règles, tu fais ce que tu veux avec les cartes et c'est ça qui fait la force de UNO: il existe sans doute autant de règles différentes qu'il existe de joueurs.

Les gens font comme sils n'avaient rien entendu

"On s'en fout, maintenant pioche 6"

Je fais ce que je veux, ok?

Mais pour d'autres, c'est un monde de certitudes qui s'effondre

Au final, les règles de la maison dominent, hein!

Déjà lu?