L'Australie se prépare à tuer des millions de chats sauvages à grand coup de saucisses empoisonnées

En Australie, des millions de chats sauvages vivent une vie pépère qui va bientôt prendre fin. En effet, le gouvernement australien veut s'en débarrasser à grand coup de saucisses empoisonnées. Pourquoi? Les chats ont déjà causé la disparition de plusieurs espèces de mammifères indigènes, propres aux terres australiennes. 

Le gouvernement australien prépare une opération plutôt étrange: exterminer des millions de chats sauvages en bombardant véritablement le pays de saucisses empoisonnées. On dirait le scénario d'un film de série B pourtant c'est bel et bien réel. Le gouvernement australien veut en effet tuer plus de 2 millions de chats sauvages d'ici 2020.

Pour ce faire, des saucisses composées de viande de kangourou, de graisse de poulet, d'herbes, d'épices et de poison 1080 seront larguées par avion. Environ 50 saucisses seront larguées par kilomètres dans les zones où les chats sauvages sont nombreux. En terme de cynisme, on a poussé le délire très loin car le docteur Dave Algar a mis au point cette recette en la testant sur ses propres chats. Il a même déclaré vouloir faire plaisir aux chats en confectionnant de bonnes saucisses pour leur offrir un vrai bon dernier repas.

Sauver d'autres espèces

Les Australiens ne préparent pas ce massacre pour le plaisir, même si on aurait pu le croire. En fait, depuis l'introduction des chats en Australie par les Européens, 20 espèces de mammifères ont disparu à cause des chats qui les chassent. C'est ce qu'a expliqué Gregory Andrews, le commissaire national des espèces menacées au Sydney Morning Herald. Il estime ainsi que les chats sauvages sont "la plus grande menace pour les espèces indigènes" de l'Australie.

"Nous devons faire des choix pour sauver les animaux que nous aimons et qui nous définissent comme une nation comme la bilby, le warru (une espèce de kangourou) et le perroquet nocturne", a-t-il déclaré. On estime d'aulleurs que les chats tuent 377 millions d'oiseaux et 649 millions de reptiles chaque année en Australie, selon une étude de 2017 publiée dans la revue Biological Conservation.

Critiques et pétition

C'est en 2015 que le gouvernement australien a annoncé vouloir se débarrasser de ces hordes de chats sauvages. À l'époque, le gouvernement avait essuyé des critiques venues de partout dans le monde. Plus de 160.000 personnes avaient signé des pétitions appelant l'Australie à abandonner ce plan. Même Brigitte Bardot avait écrit une lettre appelant le gouvernement à renoncer à ce "génocide animal".

D'autres défenseurs de l'environnement regrettaient également que le pouvoir australien se concentrait sur les chats alors que d'autres facteurs causent la disparition d'espèces animales comme l'urbanisation intensive, la déforestation et l'exploitation minière. Mais rien n'y a fait, le gouvernement va bel et bien mettre en place son plan.

En plus du largage de saucisses empoisonnées, le gouvernement a également recours à des sortes de chasseurs de chats qui éliminent la majorité des minous du pays. Il existe même des villes qui ont imaginé interdir les chats dans les foyers, mais qui ont finalement fait machine arrière.

Déjà lu?