Lori Lightfoot, première maire de Chicago noire et homosexuelle, compte s'attaquer aux inégalités de sa ville

Quoi qu'il arrive, le nom de Lori Lightfoot fera partie des livres d'histoire. Elle est en effet devenue la première femme noire à diriger la ville de Chicago dans l'état de l'Illinois aux États-Unis. Homosexuelle affirmée, elle compte bien s'attaquer aux inégalités sociales qui touchent sa ville mais aussi aux violences liées aux armes à feu, un véritable fléau dans cette énorme ville américaine. 

Lori Lightfoot, 56 ans, est rentrée dans l'histoire de Chicago et plus globalement des États-Unis. Elle est devenue mardi soir la première maire noire homosexuelle de Chicago. En ayant obtenu 74% des voix, elle a écrasé sa concurrente Toni Preckwinkle, démocrate et afro-américaine comme elle.

Lori Lightfoot a mené campagne contre les inégalités sociales qui gangrènent la ville de Chicago ainsi que contre les violences qui sont de plus en plus nombreuses dans cette ville de 2,8 millions d'habitants. En effet, cette mégalopole est véritablement coupée en deux: au sud et à l'ouest de la ville, les quartiers pauvres qui sont comme coupés du reste de la ville et restent à la traine par rapport aux quartiers du nord qui ont bénéficié des programmes de développement économique.

550 meurtres en 2018

Lori Lightfoot va avoir du pain sur la planche car Chicago est véritablement secouée par la violence. En 2018, on a dénombré 550 meurtres dans la troisième plus grande ville des États-Unis. C'est plus que les chiffres de Los Angeles et New York rassemblés, deux villes dont la population est plus importante que celle de Chicago.

Lori Lightfoot a ainsi profité d'un immobilisme politique qui a duré de nombreuses années. Elle succède en effet à Rahm Emanuel, en poste depuis 2011. Aussi, les violences policières envers des personnes afro-américaines ont joué en faveur de la démocrate de 56 ans qui a promis de lutter contre ces comportements de plus en plus fréquents en Amérique. En 2014, un jeune noir, Laquan McDonald, était criblé de balle par un policier blanc, Jason Van Dyke. Le maire de l'époque, Rahm Emanuel, est accusé d'avoir caché cette affaire dont la vidéo n'avait fait surface qu'un an après les faits, dans une ville qui a été secouée par des manifestations contre les violences policières. Une erreur qui a sans doute bien aidé Lightfoot dans sa course à la mairie.

Dans l'histoire

Ainsi, Lori Lightfood devient la première femme noire à gouverner la ville, tout simplement. C'est seulement la deuxième fois qu'une personne noire dirige la ville et aussi la deuxième fois qu'une femme est au pouvoir. Chicago devient ainsi la plus grande ville du pays dirigée par une femme noire. Mais Lightfood devient surtout la première femme homosexuelle à accéder au pouvoir dans cette énorme cité américaine.

Pendant son mandat, elle s'efforcera de redorer l'image du pouvoir à Chicago qui a souffert de la corruption. Evan McKenzie, professeur de sciences politiques à l’université de l’Illinois analyse la victoire de Lightfoot: "Les électeurs semblent être dans un état d’esprit de “virez-les tous". Le message est qu’ils veulent de nouvelles idées et un gouvernement plus propre, a-t-il ajouté. Ils sont fatigués de la corruption, des enquêtes fédérales contre des responsables municipaux, des scandales entourant la police et de la crise budgétaire."

Déjà lu?