Netflix s'installe à Bruxelles et a un plan derrière la tête

C'est acté. Netflix va déposer ses valises chez nous à Bruxelles, révèle l'Echo. Principalement pour y développer une antenne marketing et de lobbying, à deux pas des institutions européennes. Mais ce n'est pas tout: Netflix se verrait bien coproduire du contenu grâce aux avantages fiscaux de la Belgique.

La maison mère de Netflix en Europe se situe à Amsterdam, aux Pays-Bas. C'est elle qui a décidé d'implémenter un bureau à Bruxelles, au cœur de la capitale européenne. Dotée de 1,750 million d’euros de capital, cette succursale a quelques idées derrière la tête.

À commencer par y développer une activité commerciale et un jeu d'influence auprès des institutions européennes. Netflix, qui a fait le plein sur le marché américain, entend faire de même en Europe. L'année dernière, un plan d'investissement d'un milliard de dollars a été annoncé sur le Vieux Continent pour concrétiser 221 projets et 153 productions.

Netflix drague la Belgique

Parmi elles, des coproductions belges. En effet, on sait notre pays particulièrement avantageux fiscalement pour le 7e Art et les productions TV. On pense au Tax Shelter bien sûr, mais aussi aux trois fonds d’investissement régionaux dans l’audiovisuel.

En septembre dernier déjà, une coproduction belgo-Netflixienne a débarqué dans le catalogue. Pour "La Femme la plus assassinée du monde", Netflix avait investi 2,6 millions d'euros, rapporte l'Echo, complétant l'investissement belge de 1,35 million via le Tax Shelter. "La Terre et le Sang" est actuellement en coproduction et une série tournée en Wallonie serait également dans les cartons. Une collaboration qui s'intensifie aussi au nord du pays.

Concurrence

Netflix, en plus de vouloir conquérir l'ensemble du marché européen, a un besoin urgent de productions. Car la fusion entre Marvel et Disney va faire disparaître pas mal de contenu du catalogue Netflix au profit de Disney+.

On sait aussi qu'Apple devrait lancer son service de streaming le 25 mars lors de sa keynote tandis que Hulu entend débarquer en Europe d'ici peu. En comptant encore Amazon Prime, Netflix ne peut certainement pas se reposer sur ses lauriers.

Déjà lu?