Campagne électorale 2.0 chez les socialistes: le sp.a se lance sur Tinder, le PS en mode GTA

La campagne électorale, c'est l’occasion pour les partis de faire preuve de créativité pour atteindre un public cible. Le PS mise sur une plateforme pour toucher les jeunes. Les socialistes flamands se lancent eux sur Tinder pour convaincre les célibataires. Tour d'horizon.

"Etudes, climat, logement, mobilité, cannabis...", le PS a des propositions concrètes pour les jeunes et veut le faire savoir en perspective des élections de mai prochain. On sait les jeunes pas très intéressés par la politique. Faut dire que la Belgique, de par son système institutionnel, est très peu lisible pour ceux qui n'y sont pas confrontés directement.

Le PS entend remédier à cela via sa plateforme psssst.be. Illustrations en mode GTA, texte simple et direct, langage parlé, le parti socialiste a préparé un outil assez bien foutu, il faut le dire. Quant à savoir si des jeunes l'utiliseront, c'est une tout autre histoire.

Célibataires, des cœurs à prendre

Les socialistes sont très inspirés, également au nord du pays. Le sp.a, le parti de John Crombez, a lancé une campagne Tinder pour toucher les célibataires. Les socialistes flamands veulent casser l'image d'un parti qui ne s'occupe que des familles nombreuses.

Des chiffres ont récemment mis en avant la précarité des célibataires. Notamment le fait qu'ils ne peuvent plus payer à temps leur facture l'électricité. Leur nombre croît, surtout dans les villes. "Près de 40% dans les grandes villes", nous explique Loes Mispoulier, membre du sp.a.

À terme, les socialistes veulent proposer une série de mesures pour mettre fin à la discrimination entre les célibataires et les familles nombreuses. "Que vous regardiez la TV seul ou à deux, la facture est la même", constate la cheffe de file à Lommel. Ça passe aussi par une "réduction de la TVA sur les factures d'électricité, ainsi que par un forfait fixe, également destiné à réduire la facture d'eau".

Ecolo veut jouer

Plus tôt ce mois-ci, c'est Ecolo qui a dégainé le premier. Via un jeu cette fois où tu dois sauver le monde du réchauffement climatique. Planet Alert ne révolutionnera pas l'histoire du jeu vidéo, mais cela reste une chouette initiative pour sensibiliser à la question climatique, s'il le fallait encore. Là encire, difficile de savoir si ce jeu aura un véritable impact.

Dans tous les cas, ces initiatives sont les bienvenues et toujours préférables à un vieux manifeste austère.

Déjà lu?