Voici les 10 rappeurs les plus riches au monde en 2019

Le rap et le hip-hop sont sans doute les musiques qui rapportent le plus en ce moment, aux côtés de l'EDM. Et chez les rappeurs américains, on brasse des masses de dollars. Mais attention, les plus riches ne sont pas forcément les plus écoutés mais ceux qui, à côté de leur carrière d'artistes, mènent une vie d'entrepreneur. Voici le top 10 des plus riches de la planète.

10. Lil Wayne: 150 millions de dollars (132 millions d'euros)

© Young Money Records

À 36 ans, le rappeur de la Nouvelle-Orléans est bien, bien, bien. Pas étonnant qu'il ait pris tout son temps pour sortir Tha Carter V. Mais, à l'inverse de ce que l'on pourrait croire, ce retard n'est pas dû à un abus de sirop pour la toux mais à un travail consciencieux. Dwayne Michael Carter Jr., de son vrai nom, réglait son conflit avec son collègue Birdman et le label Cash Money Records. Pour résumer le drama entre les deux rappeurs, Lil Wayne a accusé Birdman d'empêcher son album d'être publié en 2014. Puis tout cela a pris une tournure juridique dans laquelle il était question de millions de dollars.

Toutefois, grâce à sa place au sein du label Young Money, Weezy a su garder un joli pactole. Rappelons que Young Money Entertainement a été fondé par Wayne en 2005 et qu'il a ensuite produit de très gros noms, comme Drake, Nicky Minaj, Tyga ou encore Future. Le label était encore jusqu'à peu une branche de Cash Money Records, qui lui-même est distribué par le groupe Universal Music. Après un passage au tribunal, il a été décidé que Young Money n'appartiendrait plus à Cash Money et que les 49% de parts de Birdman irait à Lil Wayne. Ce qui a permis au rappeur de prendre le contrôle total de son label et lui augure de toucher un sacré paquet de dividendes supplémentaires.

9. Ice Cube: 160 millions de dollars (141 millions d'euros)

© Facebook Ice Cube

Ice Cube est un homme multi-casquettes. Acteur, parolier, rappeur, entrepreneur, producteur... il a su être aux bons endroits aux bons moments avec les qualités qu'il fallait pour que ça lui soit profitable. À 49 ans, le rappeur californien compte 10 albums studios, un EP, cinq compilations et huit albums collaboratifs. Mais il a également fondé la ligue de basket-ball BIG 3 et a participé activement au monde du cinéma.

L'homme que l'on surnomme également The Grand Wizard (Le grand sorcier) a joué dans 37 longs-métrages, a participé à l'écriture du scénario de 6 films et en a produit 21. Il a également réalisé le film The Players Club, qui n'a pas reçu d'excellentes critiques (31% sur Rotten Tomatoes) mais qui s'en est pas trop mal sorti en matière de recettes (23 millions de dollars pour un budget à 5 millions). Alors, même si Ice Cube est l'auteur de sons bien lourds comme "Boyz N The Hood", c'est son taff de producteur ciné qui lui rapporte la grosse blinde.

8. Ronald ‘Slim’ Williams: 170 millions de dollars (149 millions d'euros)

Slim, c'est le frère de Birdman, l'homme qui s'est frité avec Lil' Wayne. À eux deux, Ronald et Bryan Williams ont fondé le label Cash Money Records. Slim a réussi à négocier un détail très juteux sur la gestion de ses artistes: chacun des disques Cash Money porte son nom en tant que producteur exécutif. Ce qui lui a permis de se faire une masse de blé sur chaque chanson de Drake, Nicki Minaj ou Young Thug qui a explosé les charts. Homme plutôt discret malgré ses 1,98 mètres, il garde une main de fer sur les affaires, ce qui lui a valu le surnom de "parrain" de Cash Money. Côté rap, par contre, il n'est pas hyper productif puisqu'il n'a sorti qu'un seul album Pulse Of The Planet et le single plutôt oubliable That's The One.

7. Eminem: 210 milions de dollars (185 millions d'euros)

© Facebook Eminem

Seul Blanc de cette liste, Marshall Matters a réussi à se faire connaître grâce à son flow accéléré et sa touche mauvais garçon énervé contre le système. On l'a vu sur différentes collab' (notamment avec Rihanna) et dans le film presque autobiographique 8 Miles. Et même si ses 10 albums ont été pour la plupart d'énormes succès commerciaux, ce n'est pas uniquement grâce à la musique et à ses 600 récompenses qu'Eminem est parvenu à détenir une fortune de cette taille.

En réalité, Slim Shaddy a investi dans des sites comme StockX, une plateforme de vente de sneakers en ligne, et Genius, le site encyclopédique qui analyse les paroles de la musique actuelle. Il a aussi fondé la radio Shade 45 et une association caritative.

6. Master P: 250 millions de dollars (220 millions d'euros)

Master P

© Facebook Master P

Alors Master P, ce n'est pas forcément le genre de rappeur américain que l'on entend très souvent. Avec des morceaux qui ne dépassent pas les 8 millions d'écoutes sur YouTube, on pourrait même dire que c'est un artiste à l'importance plutôt limitée. Plusieurs choses expliquent cela. Le succès de Percy Robert Miller est arrivé vers la fin des années 90, notamment avec son album MP Da Last Don écoulé à plus d'un million d'exemplaires.

YouTube n'existait pas encore lorsqu'il lance son label No Limit Records sur lequel il signera une douzaine d'artistes rentables, dont son fils Romeo. Mais sa vraie fortune lui vient de ses investissements. MP place son argent dans à peu près tout ce qui peux rapporter: propriétés, émissions de télé, cinéma, fast-foods et sex-toys. Ce qui lui a rapporté une somme pas négligeable: un quart de milliard de dollars, pour être exact.

5. Kanye West: 250 millions de dollars (220 millions d'euros)

kanye west

© epa

Malgré ses déboires avec la presse, ses dettes de plusieurs millions d'euros, ses investissements parfois ratés dans le monde de la mode, sa vie qui ressemble à une téléréalité sans fin, Tidal qui a du mal à décoller et ses soutiens à Donald Trump, Kanye West parvient à gérer pas trop mal ses investissements. À la tête d'un biz qui tourne bien, il a fondé le label GOOD Music sur lequel on trouve notamment

Hudson Mohawke, Q-Tip, Travis Scott, Big Sean, John Legend ou encore No I.D..

Yeezus a collaboré avec de nombreuses marques (Louis Vuitton, Adidas, Nike) et a vendu un nombre impressionnant de disques: 32 millions d'exemplaires vendus et 100 millions de téléchargements à travers le monde. Sa thune lui vient de ses tournées, de son merch', de ses placements, de sa ligne de fringues et de ses collab'. Mais dis-toi que si 250 millions de dollars peut sembler impressionnant, ce n'est encore pas grand chose comparé à sa belle soeur Kylie Jenner qui tourne autour des 900 millions de dollars (millions d'euros) grâce à sa marque de cosmétiques et son travail de styliste/modèle.

4. Russell Simmons: 340 Million de dollars (299 millions d'euros)

russel simmons

© epa

Russels Simmons est connu pour plusieurs raisons, bonnes autant que mauvaises. Il est le frère de Rev Run, membre fondateur du groupe Run D.M.C.. Il a co-fondé le label Def Jams Recordings, a lancé l'agence Rush Communication et a créé les lignes de vêtements Phat Farm, Argyleculture et Tantris. On lui doit quelques morceaux de hip-hop qui n'ont pas vraiment marqué les générations et des livres de conseils sur comment devenir un riche entrepreneur.

Mais il est également devenu tristement célèbre pour des histoires de harcèlement sexuel. Ce qui l'a poussé à se retirer du devant de la scène pour laisser de plus jeunes chefs diriger ses entreprises. Il continue toutefois à profiter de ses parts au sein de ces compagnies, ce qui lui vaut cette 4ème place dans ce classement.

3. Dr. Dre: 820 millions de dollars (722 millions d'euros)

dr dre

© epa

De Simmons à Dre, on passe du simple au double en terme de fortune. Mais c'est aussi parce que Dr. Dre est un pilier central du gangsta rap, un homme si influent qu'il a vu passer un nombre incroyable d'artistes.. Dre, c'est l'homme qui a fait connaitre Eminem, qui a fondé le label Aftermath Entertainment et qui détient la marque d'écouteurs Beats Electronics. Il détenait également le label Death Row Records, chez qui on trouvait notamment Snoop Dogg et 2Pac.

Producteur, rappeur, compositeur, acteur, arrangeur musical, entrepreneur et ancien DJ (notamment au sein de N.W.A.), l'auteur de The Chronic a lancé The Game, Mary J. Blige, les Pussycat Dolls ou encore le pianiste Burt Bacharach. On peut l'entendre sur le tube No Diggity de Blackstreet, Doggystyle de Snoop Dogg mais c'est surtout grâce au morceau Still D.R.E que l'on connait le docteur dans le monde entier.

C'est principalement ses écouteurs Beats et son taf de producteur qui l'ont rendu riche à ce point mais ses investissements dans Apple ont également contribué à gonfler sa fortune.

2. Sean Combs (Diddy): 855 millions de dollars (752 millions d'euros)

© epa

En 1997, celui qui se faisait alors appeler Puff Daddy sort l'album No Way Out. Certifié à plusieurs reprises disque de platine, l'album s'est écoulé à 7 millions d'exemplaires. 22 ans plus tard, le rappeur ne fait plus de musique mais gère son immense fortune récoltée grâce à son travail de producteur chez Uptown Records et Bad Boy Records, ses deux restaurants, une marque de vêtements pour hommes et ses parts au sein de Ciroc.

Ciroc est une marque de vodka de luxe avec laquelle Sean Combs, de son vrai nom, a accepté de signer un accord de profit à 50/50 dans les années 2000. On rappellera toutefois qu'au delà des frasques de gangster durant son époque en couple avec Jennifer Lopez, Diddy a surtout produit trois albums considérés comme dans les 500 meilleurs au monde par le magazine Rolling Stone: Ready To Die (1994) et Life After Death (1997) de The Notorious B.I.G. ainsi que My Life (1994) de Mary J. Blige.

1. JAY-Z: 930 millions de dollars (818 millions d'euros)

© Beyoncé

En tête du classement, nous avons donc Jay-Z aka Shawn Corey Carter aka le mari de Beyoncé aka l'homme qui a fondé le service de streaming Tidal. Mais ce qui rapporte surtout de gros paquets de fric au rappeur, c'est Roc Nation, une société spécialisée dans le recrutement de jeunes talents, que ce soit dans le sport, dans la musique, dans le cinéma ou encore dans l'organisation de tournées. Les Diables Rouges Kevin De Bruyne et Romelo Lukaku se sont d'ailleurs récemment affiliés à cette entreprise.

Jay-Z, c'est aussi la marque de liqueurs Armand de Brignac, 13 albums solo, la production de 6 films et un rôle dans 7 films. Le 11 septembre 2009, il a réuni une brochette d'artistes au Madison Square Garden, à New York, pour un concert dédié aux victimes des attentats du 11 septembre 2001. Avec Beyoncé (312 millions d'euros), ils forment le couple du hip-hop le plus puissant du moment. Et ils ne sont pas prêts d'être détronés.

Déjà lu?