4.200 étudiants et professeurs marchent ensemble pour le climat à Louvain-La-Neuve

Vacances de carnaval ou pas, des milliers d'élèves et étudiants ont investi les rues de la ville universitaire. Ils sont joints par de nombreux professeurs, dont Jean-Pascal van Ypersele, l'ancien vice-président du Giec.

Theo Francken se demandait si les étudiants allaient continuer à manifester malgré les vacances de carnaval. Il a sa réponse. Selon les premiers chiffres des organisateurs, 4.200 élèves de l'enseignement secondaire et étudiants du supérieur ont entamé un cortège pour le climat à Louvain-La-Neuve, 3.900 selon la police. Ils ont ainsi bravé la pluie, le froid et le vent, car ils savent que le plus important n'est pas la météo mais bien le climat.

Soutien de la communauté scientifique

Délocalisée dans la ville universitaire, la marche est soutenue par de nombreux scientifiques qui ont récemment apporté leur soutien. Parmi les personnalités, un certain Jean-Pascal van Ypersele, climatologue belge réputé, qui est un habitué: "C'est ma quatrième ou cinquième manifestation avec les jeunes qui font, je pense, un travail très important pour mobiliser les décideurs pour qu'enfin, ils prennent au sérieux les rapports du Giec", explique le professeur à RTL Info.

Van Ypersele se réjouit de cette mobilisation scientifique: "C'est important que la communauté universitaire se mobilise (...) C'est grâce à elle, au sens large, que l'on sait qu'il y a un problème, qu'il a été bien diagnostiqué, qu'on comprend que c'est à cause des combustibles fossiles, de leur combustion et du déboisement que le climat est en train d'être déréglé."

Le cortège, lui, a démarré à 10h30 et s'achèvera à 12h30. La marche sera conclue par une assemblée générale sur la place des Sciences.

On peut déjà parler de beau succès de foule, dans la mesure où le mouvement Youth For Climate se mobilisera surtout le 15 mars. En effet, à cette date, une "Journée d’action européenne dans 38 pays" est prévue, baptisée Global Strike for Future. Elle se déroulera à Bruxelles depuis la gare du Nord.

En images

Déjà lu?