La France et 9 autres pays pointés du doigt par l'Unicef à cause de la recrudescence de la rougeole

Ces derniers mois, la rougeole a refait son apparition un peu partout dans le monde. Unicef a identifié les principaux coupables: la France et 9 autres pays comme le Brésil ou l'Ukraine. Selon le rapport de l'organisation, ces 10 pays sont responsables de trois quarts de cas recensés en 2018. 

Ces dernières semaines, les débats sur les vaccins se sont multipliés sur les réseaux sociaux. Surtout depuis qu'on a appris que la rougeole a refait son apparition au Costa Rica à cause de touristes français qui n'étaient pas vaccinés. Mais nos voisins ne sont pas les seuls à être de plus en sceptiques par rapport à la vaccination.

En effet, ce vendredi, l'Unicef a pointé du doigt l'Hexagone ainsi que 9 autres pays dont le Brésil et l'Ukraine par exemple. L'agence de l'ONU reproche à ces pays de propager la rougeole partout dans le monde. Selon l'ONG, ces 10 pays sont responsables de trois quarts environ de l'augmentation totale des cas en 2018.

"Appel au réveil"

Il faut dire que la situation est plutôt préoccupante: 98 pays différents ont signalé un plus grand nombres de cas de rougeole en 2018 par rapport à 2017. C'est inquiétant car il s'agit d'une maladie qu'on a appris à combattre efficacement depuis plusieurs années. Unicef rappelle également qu'il s'agit d'une maladie potentiellement mortelle mais surtout facilement évitable.

"C'est un appel au réveil. Nous disposons d'un vaccin sûr, efficace et peu coûteux contre une maladie très contagieuse - un vaccin qui a sauvé près d'un million de vies chaque année au cours des deux dernières décennies" a déclaré Henrietta Fore, directrice générale de l'Unicef.

Voici quelques chiffres concernant la recrudescence de la rougeole: en 2018, 35.120 cas ont été recensés rien qu'en Ukraine, soit environ 30.000 de plus qu'en 2017. Au Brésil, on a recensé 10.262 cas en 2018 contre zéro en 2017. Et en France, on compte 2.269 nouveaux cas entre 2017 et 2018. En tout, environ 136.000 personnes sont mortes à cause de cette maladie en 2018.

Autisme

Il y a plusieurs raisons qui expliquent une telle augmentation de cas de rougeole: de mauvaises infrastructures, les troubles civils, la faible sensibilisation de la communauté et surtout l'hésitation face à la vaccination. Il y a en effet beaucoup de hoax qui tournent sur la vaccination notamment celui qui explique que les vaccins provoquent l'autisme chez les enfants. Une théorie qui n'a jamais été confirmée mais qui est très populaire chez les anti-vaxx.

D'ailleurs, le mois dernier, l'OMS a classé "l'hésitation à l'égard du vaccin" parmi les 10 principales menaces pour la santé mondiale les plus pressantes en 2019. L'organisation précise tout de même que la majorité des personnes non-vaccinées le sont parce qu'ils n'ont tout simplement pas accès à ces vaccins.

Déjà lu?