#MeToo a été tagué sur la statue controversée du marin qui embrasse une femme

En Floride, se trouve une statue qui incarne la fameuse scène de la Seconde guerre mondiale où un marin embrasse une femme à Time Square. L'homme qui a servi de modèle à la statue est mort lundi. Cette nuit, quelqu'un avait vandalisé la statue avec l'inscription en rouge vif #MeToo.

Dans la nuit de lundi à mardi, la police de Saratosa, en Floride, a découvert que #MeToo avait été tagué sur les jambes de la statue représentant le baiser d'un marin sur une "passante" durant la Seconde guerre mondiale.

Cette scène a d'abord été immortalisée par le photographe Alfred Eisenstaedt pour le magazine Life. Elle s'est déroulée le 15 août 1945, à Times Square, le jour où le Japon a capitulé face aux États-Unis. La photo a pendant un temps représenté les instants de liesse que connaissait le pays. Mais, avec l'émergence du mouvement #MeToo, une réalité plus sombre a été soulignée.

Absence de consentement

Le marin George Mendonsa avait bu, et, pris de joie, il aurait saisi Greta Zimmer Friedman, assistante dentaire alors en uniforme d'infirmière, pour l'embrasser sans son consentement. "Je ne l'ai pas vu approcher, et avant que je ne le sache, j'étais dans cette situation bizarre", a déclaré Friedman dans une interview.

Ce symbole d'un pays libéré de la guerre s'est aujourd'hui transformé en le reflet d'une époque où les hommes pouvaient exercer leur domination sur les femmes, normalisant de la sorte les agressions sexuelles. George Mendosa est mort lundi à 95 ans. La dégradation de la statue le lendemain de son décès représente cette volonté de changer l'image portée par ces symboles.

Mardi, le tag avait été enlevé. Coût des dégâts estimé à 1.000 dollars (881,76 euros).

Déjà lu?