Un couple de millénials sur trois s'est connu sur une application de rencontre

Les applications de rencontre sont de plus en plus courantes, rien de neuf. Mais une enquête du Millennial Intelligence Center en collaboration avec newsmonkey et l'Agence de recherche WHY5Research le confirme en chiffre: il ressort qu'un couple sur trois s'est rencontré via une application. Il existe toutefois une différence entre les hommes et les femmes.

Comme beaucoup de gens, il y a pas mal de chances que tu aies déjà utilisé une application de rencontre. Par pur plaisir ou par envie de plaire, peut-être tu y as même trouvé l'amour? Utiliser des applications comme Tinder ou Grindr n'est plus du tout un tabou aujourd'hui. Au contraire, c'est dorénavant une pratique bien ancrée chez les jeunes.

Millennial dating

Les rendez-vous amoureux ont pas mal changé ces dernières années. Alors qu'il fallait prendre ton courage à deux mains auparavant, tu peux maintenant rencontrer quelqu'un d'un simple swipe, après une petite discussion et quelques smileys.

Pour preuve, l'enquête que nous avons menée en collaboration avec le Millennial Intelligence Center et l'agence WHY5Research. Sur 768 répondants âgés entre 16 et 40 ans, une personne sur trois qui est en couple a connu son conjoint via une application de rencontre. Deux tiers des répondants possèdent d'ailleurs une application ou en ont déjà utilisé une.

Les filles pour se marrer, les hommes pour conclure

La différence est toutefois notable entre les filles et les garçons. 61% des filles utilisent ce genre d'application "pour le fun", contre 49% pour les garçons. De vrais cupidons: ils sont 63% à vouloir trouver un(e) partenaire. Mais 35% d'entre eux recherchent cette relation pour une seule nuit.

Les filles sont souvent là par curiosité: elles sont 51% à utiliser l'application pour voir comment ça fonctionne et qui sont les autres célibataires.

Seuls 10% des femmes ne recherchent qu'une aventure d'un soir, 49% d'entre elles sont là pour une relation plus durable.

Les millénnials ne sont toutefois pas dupes. 40% d'entre eux estiment que les réseaux sociaux ont compliqué les relations.

Saint-Valentin? Has been

L'enquête révèle enfin que les millénnials n'accordent plus trop d'intérêt pour la Saint-Valentin. La moitié d'entre eux, à vrai dire. Ce jour spécial est lié à l'achat d'un cadeau ou à un repas en couple. 70% des répondants estiment qu'il s'agit avant tout d'une fête commerciale.

Mais bon, reste que ça fait toujours du bien de se faire plaisir. Avec application ou pas, d'ailleurs.

Déjà lu?