Trump passe les deux-tiers de son temps à... regarder la télévision

L’horaire privé quotidien de Donald Trump révèle qu'une grande partie de ses journées est consacrée à ce que l’on appelle du "temps exécutif". En fait, Trump passe presque les deux tiers de son temps à regarder la télévision. Depuis qu'il est président, il a aussi foulé les greens le quart de son temps.

Tout au long de sa campagne, Trump répétait qu'une fois élu président, il n’aurait pas le temps de jouer au golf. Il avait également déclaré qu'il ne verrait probablement jamais ses complexes privés Turnberry, en Écosse, et Doral, dans le sud de la Floride. Cela ne s'est pas tout à fait passé comme prévu.

Depuis samedi, jour où il est arrivé au Trump National Golf Club de Sterling, en Virginie, Donald Trump a dépassé le cap des 150 jours passés dans un de ses clubs de golf. C'est donc plus du quart des 582 qu'il a passé comme président des Etats-Unis.

"Du temps exécutif"

Trump avait souvent tourné son prédécesseur Barack Obama en ridicule à cause du temps passé sur le green. Au même moment de son mandat, Obama avait, lui, joué 44 fois au golf. À ce rythme-là, Trump passera environ 322 jours sur les terrains de golf sur une période de quatre ans.

Mais même lorsqu'il ne joue pas au golf, Trump ne fait pas grand-chose les deux-tiers de son temps. C'est ce qui ressort assez clairement de son agenda des trois derniers mois. L'agenda du multimillionnaire indique que plus de 60% du temps a été dédié à du "temps exécutif". Ce qui signifie que Mr President ne peut pas être dérangé.

Accro à la télé

Depuis les élections de mi-mandat, soit du 6 novembre au 1er février, Trump a bloqué pas moins de 297 heures et 15 minutes sur un total de 502 heures pour des activités un peu floues. En comparaison avec 77 heures de temps de réunion programmé et 51 heures de temps de déplacement total tout au long de cette période. Environ 40 heures ont été consacrées au déjeuner.

L'actuel occupant de la Maison-Blanche a donc passé la majeure partie de son temps à regarder la télé, lire les journaux, discuter avec des membres du Congrès, des assistants, des amis et des conseillers informels et à réagir à ce qu'il lit dans la presse. C'est ce qu'indique Axos, qui a révélé la fuite de l'agenda présidentiel.

Déjà lu?