Et l'album le plus vendu sur Discogs en 2018 est... "The Dark Side Of The Moon", des Pink Floyd

Chaque mois, Discogs établit le top 50 de ses meilleurs ventes. Nous avons donc pris le titre en haut de chaque liste mensuelle pour dresser la liste des albums les plus vendus sur la plateforme. Discogs n'ayant pas encore sorti sa liste pour décembre 2018, on a fait le top de décembre 2017 à novembre 2018 (octobre non compris). Et les résultats sont plutôt étonnants.

Voici l'album le plus vendu chaque mois en 2018 sur Discogs

  1. Décembre 2017: Pink Floyd – The Dark Side Of The Moon
  2. Janvier 2018: Pink Floyd – The Dark Side Of The Moon
  3. Février: Pink Floyd – The Dark Side Of The Moon
  4. Mars: Pink Floyd – The Dark Side Of The Moon
  5. Avril: Pink Floyd – The Piper At The Gates Of Dawn
  6. Mai: Pink Floyd – The Dark Side Of The Moon
  7. Juin: Ghost – Prequelle
  8. Juillet: Pink Floyd – The Dark Side Of The Moon
  9. Août: Pink Floyd – The Dark Side Of The Moon
  10. Septembre: Aphex Twin – Collapse EP (Limited Edition)
  11. Octobre: pas d'informations
  12. Novembre 2018: U2 – Hold Me, Thrill Me, Kiss Me, Kill Me

Pink Floyd, 8/12

On notera donc que Pink Floyd apparaît huit fois sur les douze mois, dont sept fois pour l'album de The Dark Side Of The Moon. Sorti en mars 1973, cet album est souvent considéré comme l'album le plus abouti du groupe de rock progressif britannique. Énorme succès commercial, cet album, resté dans le classement américain Billboard 200 pendant près de 18 ans, se serait écoulé à quelque 50 millions d'exemplaires.

Le magazine Rolling Stone décrit cet album comme une pièce "dotée d'une richesse texturale et conceptuelle qui non seulement invite, mais exige de se plonger dedans. Il y a une certaine grandeur ici qui dépasse le simple mélodrame musical et qui est rarement tentée dans le rock. The Dark Side Of The Moon possède le flash, le véritable flash qui découle de l’excellence d’une performance superbe."

Évolution de Discogs

La place de Pink Floyd a la tête de ce classement et sur une durée aussi longue est surprenante à plusieurs niveaux. Tout d'abord, parce que l'album aura 46 ans en mars prochain, et être à la tête d'un pareil classement autant de temps après, c'est carrément honorable.

Ensuite, parce que Discogs s'est fait connaître d'abord comme une plateforme de vente de vinyles pour connaisseurs et amateurs de musiques rares. Le rock à papa hyper mainstream de David Gilmour et Roger Waters n'était pas vraiment présent. Dans ses premières années d'existence, le catalogue du site ne comprenait quasiment que des musiques électroniques destinées aux auditeurs pointus.

De septembre 2000 à 2005, la majorité des ventes sur le site étaient des musiques labellisées "électroniques" (électro, drum and bass, dubstep, trance...). En mai 2005, le rock a commencé à faire son entrée sur la plateforme, rapidement suivi d'autres styles. Aujourd'hui, moins de 25% des productions présentes sur Discogs sont électroniques. Le reste est du jazz, de la funk-soul, du rock, de la country, du folk et d'autres genres moins importants.

En mai 2018, Discogs avait enregistré dans sa base de données 10 millions de pièces uniques. Soit dix millions d'albums, de singles, d'EP, de LP, de cassettes et d'autres supports uniques sur lesquels on trouvait des morceaux destinés à la vente. Et au milieu de cet immense catalogue de musique en ligne, l'un des plus gros au monde, le rock à papa continue d'être au top. Pas mal, pour un (presque) cinquantenaire.

Les styles de musique sur Discogs selon les années (le rock est en rouge)

© Discogs

Déjà lu?