Pour réduire les inégalités mondiales, il faut taxer les super riches, insiste Oxfam

26 milliardaires ont autant d'argent que la moitié de l'humanité, révèle Oxfam dans son rapport annuel publié ce dimanche. Pour lutter contre cette inégalité, l'ONG appelle les États du monde entier à taxer davantage les super riches.

Les super riches sont encore plus riches qu'avant et les super pauvres sont encore plus pauvres qu'auparavant. Voici, en substance, ce qu'indique le dernier rapport d'Oxfam sur les inégalités dans le monde, publié ce dimanche. L'ONG souligne que 26 individus ont actuellement autant d'argent entre leurs mains que la moitié la plus pauvre de l’humanité,

"Le fossé qui s’agrandit entre les riches et les pauvres pénalise la lutte contre la pauvreté, fait du tort à l'économie et alimente la colère dans le monde", déclare Winnie Byanyima, directrice exécutive d'Oxfam International, dans un communiqué. Selon elle, c'est aux gouvernements d'agir contre ces inégalités en taxant davantage les super riches.

Imposition des milliardaires

En 2017, ils étaient 43 à se partager ces richesses. En 2018, ils n'étaient plus que 26, selon Oxfam, qui s'est basée des données publiées par la revue Forbes et la banque Crédit suisse. Une cause avancée par l'ONG est le taux d'imposition: "les riches bénéficient non seulement d'une fortune en pleine expansion, mais aussi des niveaux d'imposition les moins élevés depuis des décennies".

"Si la tendance était inversée, la plupart des gouvernements auraient suffisamment de ressources pour financer les services publics", poursuit l'ONG qui ajoute que "la richesse est tout particulièrement sous-taxée". Les plus riches cacheraient actuellement 7.600 milliards de dollars, une manne financière qui pourraient résoudre de nombreux problèmes, conclut la confédération.

Revendication dans l'air du temps

Ce rapport fait écho à des revendications qui ont lieu actuellement dans de nombreux pays. En France, les Gilets Jaunes réclament le retour de l'ISF, ce qui ferait que les super riches soient plus taxés. Une demande qui se rapprochent des exigences du PTB ou du CNCD, en Belgique.

Aux États-Unis, la députée démocrate Alexandria Ocasio-Cortez a également poussé une proposition allant dans ce sens. Ce qui a lui a valu une tribune de soutien du prix Nobel d'économie Paul Krugman dans le New York Times. Même le magnat américain Warren Buffett, troisième sur la liste des 26, a plaidé pour une taxation plus appuyée des grosses fortunes, estimant qu'il n'avait nullement besoin d'une réduction d'impôts.

Les 26 plus grosses fortunes

À la tête des 26 hommes les plus riches de la planète, il y a Jeff Bezos, le patron d'Amazon dont la fortune personnelle est estimée à 112 milliards de dollars (98,48 milliards d'euros). Il est suivi de Bill Gates et de Warren Buffet. Voici les 26:

  1. Jeff Bezos - 112 milliards de dollars
  2. Bill Gates - 90 milliards
  3. Warren Buffett - 84 milliards
  4. Bernard Arnault & sa famille - 72 milliards
  5. Mark Zuckerberg - 71 milliards
  6. Amancio Ortega - 70 milliards
  7. Carlos Slim Helu & sa famille - 67,1 milliards
  8. Charles Koch - 60 milliards
  9. David Koch - 60 milliards
  10. Larry Ellison - 58,5 milliards
  11. Michael Bloomberg - 50 milliards
  12. Larry Page - 48,8 milliards
  13. Sergey Brin - 47,5 milliards
  14. Jim Walton - 46,4 milliards
  15. S. Robson Walton - 46,2 milliards
  16. Alice Walton - 46 milliards
  17. Ma Huateng - 45,3 milliards
  18. Francoise Bettencourt Meyers & sa famille - 42,2 milliards
  19. Mukesh Ambani - 40,1 milliards
  20. Jack Ma - 39 milliards
  21. Sheldon Adelson - 38,5 milliards
  22. Steve Ballmer - 38,4 milliards
  23. Li Ka-shing - 34,9 milliards
  24. Hui Ka Yan - 30,3 milliards
  25. Lee Shau Kee - 30, 3 milliards
  26. Wang Jianlin - 30 milliards

Déjà lu?