En cas de divorce, les Saoudiennes seront informées... par SMS

Les choses changent en Arabie saoudite. Dorénavant, les femmes seront informées par SMS si leurs maris ont décidé de divorcer. Cette nouvelle loi annoncée dimanche par le gouvernement permettra aux femmes d'être tenues au courant de la fin de leur mariage.

C'est une petite victoire pour les femmes saoudiennes qui a été obtenue ce dimanche 6 janvier. Les femmes dont le mari aura décidé de les quitter recevront désormais un SMS pour les informer de leur nouveau statut de divorcée. Le message comprendra le numéro du certificat de divorce et le nom du tribunal où les femmes pourront récupérer leurs documents.

Si cette procédure peut paraître un peu brutale, il faut savoir qu'avant, c'était pire: un homme pouvait divorcer de sa femme sans l'en avertir. Avec cette nouvelle loi, entrée en vigueur dimanche, les femmes devraient pouvoir bénéficier plus facilement de certains droits matrimoniaux tels que le droit à la pension alimentaire. Pour connaître leur statut marital, les femmes disposeront dorénavant d'un site internet créé et géré par le Ministère de la Justice.

MBS le progressiste?

Cette loi fait partie d'un mouvement intenté par le prince héritier Mohammed ben Salman (MBS) visant à moderniser l'image de l'Arabie saoudite en lui apposant un vernis progressiste. Ce plan porte un nom: le projet Vision 2030, que MBS a présenté un peu partout dans le monde. Depuis qu'il a débuté, les femmes peuvent maintenant prendre le volant ou assister à des événements sportifs dans des stades.

Cette stratégie de soft power a permis à bin Salman d'être internationalement considéré comme un réformateur... jusqu'à ce qu'éclate l'affaire du meurtre horrible du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, en octobre dernier au consulat saoudien à Istanbul. Le gouvernement saoudien a bien tenté de minimiser l'implication de ben Salman dans l’assassinat, mais la suspicion est restée. Et cette nouvelle loi ne fera pas oublier l'affaire.

Déjà lu?