2018, l'année du jeu vidéo: cette industrie a rapporté plus que le cinéma et la musique au Royaume-Uni

2018 a accouché de quelques chefs d'oeuvre vidéoludique (et aussi quelques bouses) et ça s'est ressenti dans les chiffres. L'année 2018 a été l'année le plus rentable pour les entreprises liées aux jeux vidéo. La preuve: au Royaume-Uni, l'industrie vidéoludique a été plus rentable que le cinéma et la musique. 

En 2017, l'industrie du jeu vidéo dépassait celle du cinéma en termes de chiffre d'affaires. En 2018, on a suivi le même schéma: l'industrie vidéoludique est montée en puissance, bien portée par des chefs-d'oeuvre comme God of War ou Red Dead Redemption 2.

À ce propos, l'Entertainment Retailers Association (ERA), un organisme britannique défendant les intérêts des entreprises vendant des produits des secteurs de la musique, de l’audiovisuel et des jeux vidéo, a réalisé une étude assez révélatrice.

Plus fort que le cinéma et la musique

Selon l'ERA, le marché du jeu vidéo s'est élevé au Royaume-Uni à 3,9 milliards de livres soit 4,3 milliards d'euros. Ainsi, l'industrie vidéoludique représente à elle seule 51,3% des revenus des secteurs représentés par l'ERA, soit la musique et l'audiovisuel RÉUNIS. Et encore, ces chiffres ne tiennent pas compte des jeux gratuits comme Fortnite qui compte plus de 200 millions de joueurs!

Sans surprise ce sont les ventes de jeux qui rapportent le plus, surtout les versions dématérialisées de ceux-ci qui représentent 80% des revenus. Même si quelques jeux comme FIFA 19, Red Dead Redemption 2 ou Call of Duty: Black Ops 4 se sont vendus à un million d'exemplaires chacun en version physique, rien qu'au Royaume-Uni.

La directrice générale de l'ERA ne peut que reconnaître le succès de cette industrie: "L’industrie du jeu vidéo a été incroyablement efficace en exploitant le potentiel de la technologie numérique pour offrir de nouvelles formes de divertissement extrêmement attrayantes. (…) En dépit d’être le plus jeune de nos trois secteurs, il est maintenant de loin le plus grand."

Et ce n’est pas fini

Chaque année, on dirait que les jeux vidéo repoussent à chaque fois les limites du possible. Le cabinet d'analyse Newzoo estime par exemple qu'en 2019, le chiffre d'affaires mondial de cette industrie devrait atteindre les 151,9 milliards. Et si l'on se projette encore plus loin, en 2022 par exemple, on devrait atteindre les 235 milliards de dollars générés par l'industrie, selon le bureau d'étude Digi-Capital.

Comment expliquer une telle croissance? Il y a des tonnes de paramètres à prendre en compte, voici quelques exemples: la multiplication des microtransactions au sein des jeux, l'expansion de plates-formes qui multiplient l'engouement autour des titres comme Twitch, le développement de l'eSport mais aussi l'utilisation de nouvelles technologies comme la réalité virtuelle. Et il est également important de prendre en compte le succès grandissant des jeux mobiles qui, eux aussi, poussent aux microtransactions et révolutionnent les manières de consommer ce média qui a encore de beaux jours devant lui.

Déjà lu?