Ni viande ni poisson le lundi: plusieurs personnalités françaises lancent l'appel du "Lundi Vert"

Les initiatives écologiques se multiplient. Cette fois en France où 500 personnalités appellent à ne plus manger de viande ou de poisson le lundi. Le but est de changer nos habitudes alimentaires, car nous consommons toujours trop de viande.

À chaque mois sa cause. Et au vu du succès de la Tournée minérale en février (un mois sans alcool) ou du Movember en novembre (se laisser pousser la moustache pour lever des fonds contre les maladies masculines), c'est en toute logique que la cause écologique veut s’agencer sur le calendrier.

En Flandre, le mois de mai est désormais celui du mois sans plastique. En France, certaines personnalités s'élèvent pour qu'on prête attention à l'environnement toute l'année. Un appel publié dans Le Monde nous pousse à ne plus consommer de viande ni de poisson, et ce, chaque lundi. Isabelle Adjani, Yann Arthus Bertrand ou encore Juliette Binoche font partie des 500 signataires aussi composés de scientifiques et de défenseurs de l'environnement.

"Je participe"

Une sorte de lundi vert pour changer nos habitudes alimentaires. Les raisons évoquées sont multiples mais interdépendantes: notre trop grande consommation de viande est la cause d'un élevage industriel frénétique. Lui-même responsable de la déforestation qui provoque le réchauffement climatique. Dans l'eau, la surpêche menace également les écosystèmes. Et puis notre surconsommation a aussi des conséquences sur notre santé: il est désormais prouvé que la viande rouge accroît les risques de cancer. La souffrance animale est aussi évoquée comme nous le rappellent régulièrement des vidéos insoutenables partagées par les associations de défense des animaux.

Du côté du secteur alimentaire, on ne voit évidemment pas cet appel d'un bon œil. Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles), s'étonne de "voir des artistes, hommes ou femmes célèbres donner des leçons entre trois allers-retours entre Paris et New York". On peut difficilement lui donner tort.

Les gens qui veulent toutefois y participer sont invités à s'inscrire sur le site lundi-vert.fr. La campagne débute dans quatre jours.

Tout simplement de trop

En mars dernier, un rapport mondial de Greenpeace estimait qu'il fallait réduire notre consommation de viande de moitié d'ici 2050 pour limiter son influence sur le réchauffement climatique. En continuant de la sorte, l'agriculture représentera dans les prochaines décennies 52% du total des émissions de gaz à effet de Serre. Et ça passe aussi par chez nous: seul un Belge sur dix respecte les recommandations officielles de consommation.

Le but n'est pas de devenir complètement végétarien, mais de consommer moins, mieux et de manière plus locale. Fermiers et écologistes pourront alors s'y retrouver.

Déjà lu?