Une éruption volcanique provoque un tsunami qui fait 281 morts et près d'un millier de blessés en Indonésie

Il était 21h30, heure locale, quand un tsunami a touché les côtes du détroit de la Sonde, au sud de Samatra et à l'ouest de Java. Provoqué par une éruption volcanique puis un glissement de terrain sous-marin, le tsunami fait un bilan provisoire de 281 morts et plus de 1.000 blessés.

Les images sont aussi incroyables que dramatiques. On y voit le concert du groupe rock "Seventeen" se produire sur scène. L'ambiance à l'air bonne quand une immense vague surgit à l'arrière de la scène avant d'emporter tout sur son passage. La vidéo s'interrompt immédiatement.

Des centaines de bâtiments ont été détruits et le bilan humain est lourd. Car rien n'indiquait qu'une vague d'une telle ampleur allait débouler sur les côtes. Aucune alerte n'a été lancée. Le tsunami a pris sa source quelques heures plus tôt aux abords du volcan Anak Krakatoa dont la pointe se situe dans le détroit de la Sonde. Une éruption a provoqué un glissement de terrain sous-marin qui, couplé à une marrée particulièrement forte en ces jours de pleine lune, a entraîné la catastrophe.

281 morts et 1.000 blessés

Le porte-parole de l'Agence nationale de gestion des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho, a dressé un bilan provisoire de 281 morts et plus de 1.000 blessés. Ce tsunami intervient à peine trois mois après celui qui a frappé la ville de Palu dans l'île de Sulawesi, faisant 2.000 morts et 5.000 disparus. L'archipel aux 17.000 îles est un endroit propice à l'activité sismique.

Aucun belge n'a été signalé parmi les victimes, pour l'instant. Didier Reynders (MR), le ministre des affaires étrangères, a indiqué dans un tweet que "selon les autorités indonésiennes, il n'y aurait pas d'étrangers parmi les victimes."

 

Déjà lu?