L'auteur de l'attentat de Strasbourg, Cherif Chekatt, a été abattu après 48h de cavale

La traque est terminée. Peu après 21h jeudi soir, L'auteur de l'attentat de Strasbourg Cherif Chekkat a été abattu par la police dans le quartier du Neudorf de la ville alsacienne. Le tireur est tombé sur la brigade de surveillance, il a ouvert le feu sur les forces de l'ordre qui ont immédiatement riposté. Les Strasbourgeois peuvent enfin recommencer à vivre.

Après 48h de cavale, l'auteur de la fusillade de Strasbourg Cherif Chekkat a été abattu par la police française. On pensait que l'auteur de l'attentat de mardi avait quitté la ville mais il n'en est rien. Jeudi soir, peu après 21h, la brigade de surveillance est tombé sur le tireur dans le quartier du Neudorf en plein coeur de Strasbourg.

Vers 22h, le ministre de l'Intérieur français Christophe Castaner a dévoilé les circonstances de la fin de cette cavale: "A 21h, un équipage de la brigade spécialisée de terrain composée de trois fonctionnaire de la police nationale ont aperçu un individu qui déambulait sur la voie publique au niveau du 74, de la rue du Lazaret. Cet individu correspondait au signalement."

Emmanuel Georg, policier du syndicat SGP-Police de Strasbourg, est encore plus précis au micro de BFMTV: "Mes collègues étaient de patrouille dans le secteur sur des indications de présence éventuelle de l’individu dans le quartier. Ils aperçoivent un homme qui essaye d’entrer dans un immeuble. Ils décident de le contrôler et à ce moment-là l’individu fait volte-face et leur tire dessus. Mes collègues répliquent à ce moment-là. Et ils réussissent à l'abattre sans qu'il y ait de blessé parmi les policiers."

C'est finalement à 23h30 que le corps a formellement été identifié comme étant celui du tireur de mardi soir. Parmi les personnalités politiques françaises, tous saluent le travail des forces de l'ordre sur les réseaux sociaux, y compris le président Emmanuel Macron.

Daesh

Peu après la mort de Cherif Chekkat, l'organisation terroriste État Islamique a revendiqué l'attaque de Strasbourg via le média de propagande de l’organisation djihadiste Amaq. Daesh a assuré que Chekkat était "l'un de ses soldats": "il a mené cette opération en réponse à l’appel à viser les citoyens de la coalition internationale" qui combat l'EI en Irak et en Syrie.

Marché de Noël

Peu après la mort de Chekkat, Christophe Castaner a également annoncé la réouverture, prévue vendredi à 11 heures, du marché de Noël de Strasbourg, après deux jours de fermeture. Pour rappel, Cherif Chekkat a ouvert le feu mardi soir dans une rue à proximité du marché de Noël provoquant ainsi la mort de 3 personnes et blessant 13 personnes.

Déjà lu?