Quand Kurt Cobain déclarait que les blancs ne devraient pas faire de rap

Une interview inédite de Kurt Cobain a refait surface dernièrement. Le chanteur de Nirvana a rencontré Roberto Lorusso, alors étudiant en 1991, et ils ont parlé du rap, du succès et de la situation financière du groupe.

Roberto Lorusso n'est pas hyper fier de son interview. Il raconte qu'il a mal préparé la rencontre, n'avait pas de superbes questions et n'avait pas fait de recherches suffisamment approfondies sur Nirvana et son chanteur. Mais, quelle que soit la qualité de l'enregistrement, ça un reste un inédit de Kurt Cobain et c'est suffisant pour être une pièce culte aux yeux des fans.

L'interview s'est déroulée le 20 septembre 1991 à l'Opera House de Toronto, au Canada. Cobain, qui était très patient, raconte Lorusso, a pris le temps d'évoquer la tournée du groupe et le succès de leur album Nevermind. Après avoir mis fin aux rumeurs concernant un contrat de vente d'une valeur d'un million de dollars, l'icône du grunge lui a expliqué que les Blancs ne devraient pas rapper.

"On ne peut pas rapper"

À un moment, Lorusso lui a demandé ce qu'il pensait de Consolidated, un groupe de rappeurs blancs. "J’aime bien le rap, mais pour la plupart, il est tellement misogyne que je n’arrive même pas à le supporter", a répondu Cobain. "Je ne suis pas un vrai fan, même si je respecte totalement le rap parce que c’est une des seules formes originales de musique qu’on a. Mais, dans tous les cas, regarder un homme blanc rapper, c’est comme regarder un homme blanc danser. On ne peut pas danser, on ne peut pas rapper."

On notera que le chanteur avait tenu des propos similaires lors d'une interview accordée au magazine Billboard. "Je pense que le rap est la seule forme de musique vitale qui ait été introduite dans la musique depuis longtemps, depuis le punk rock. Je ne ferais jamais de rap. Non, ça n'a aucun sens. Les gens qui font du rap le font... très bien ... Je suis généralement offensé par des gens comme Vanilla Ice et ce genre de choses."

Concernant l'interview de Lorusso, ce dernier explique qu'il était tellement gêné de la qualité de cette interview que pendant des années, il l'a gardée pour lui. 27 années après, il a fini par accepter de la rendre publique en la postant sur le Bandcamp de Dead City Beat. Il conclu: "Plus on parlait, plus j’avais la sensation qu’il n’aimait pas du tout son succès. (...) Je ne comprenais pas du tout pourquoi il y était indifférent. C’est devenu très clair quelques années après. Lorsque j’ai réfléchi à cette expérience, j’ai réalisé que le succès ne signifiait rien lorsque votre monde s’effondre. La dépression est un voleur cruel qui ruine votre vie. (...) Ça me retourne toujours d’y repenser." Kurt Cobain mettra fin à ses jours trois années après cette interview.

Pour écouter l'interview en entier, suivre ce lien

Déjà lu?