Plusieurs oeuvres de Banksy exposées à Bruxelles saisies par la justice

Les oeuvres de Banksy ne seront pas restées longtemps exposées à Bruxelles. L'exposition débutée le 8 novembre voit déjà une partie de ses oeuvres confisquée par la justice, révèle le journal L'Écho ce jeudi.

L'expo Banksy Unauthorized présentait une soixantaine d'oeuvres de l'artiste à l'identité inconnue Banksy au Strokar Inside, cet ancien supermarché ixellois reconverti en centre du street-art. Depuis le 8 novembre, des pièces appartenant à la collection privée de Steve Lazaridès, l’ancien agent de Banksy, pouvaient être appréciées dans cet espace au coeur de Bruxelles.

Mais depuis ce jeudi après-midi, des huissiers de justice sont en train de saisir ces oeuvres. 58 œuvres, estimées par ses ayants droit à une quinzaine de millions d'euros, sont placés sous séquestre, révèle le journal L'Écho. La saisie est la conséquence d'une action en justice entamée... par l'asbl Strokar elle-même.

Action en justice

Il semblerait que les oeuvres soient exposées sans l'accord légitime des détenteurs. La société On Entertainment a contacté Strokar pour monter cette exposition. Elle a prétendu - illégitimement - détenir les droits sur les oeuvres.

L'Écho rapporte que l'asbl Strokar a été contactée par les avocats de Steve Lazaridès qui ont demandé à ce que la justice intervienne et sécurise au plus vites les créations de l'artiste street-art.

Avant cette saisie, l'exposition avait déjà fait polémique. Des artistes belges avaient pointé le fait que l’initiative n'était pas appuyée par l'artiste lui-même et dénonçaient le flou qui régnaient autour de l'exposition.

Déjà lu?