Même le prince Harry rappelle qu'il faut faire un dépistage du VIH

Dans une vidéo soignée, le prince Harry appelle les Britanniques à se faire dépister. Le prince, qui a lui-même fait le test lors d'un Facebook Live, explique qu'il n'y a pas de honte à faire le dépistage du VIH. Bien au contraire.

"Faire un test de dépistage VIH est quelque chose dont il faut être fier, plutôt que quelque chose dont il faudrait avoir honte", déclare le prince Harry dans une vidéo réalisée avec le journal britannique The Guardian. Cette vidéo a été postée le samedi 17 novembre, à l’occasion de la semaine nationale du dépistage du VIH en Angleterre.

Devant des images de gens random et sur un fond de musique inspirante, le duc de Sussex rappelle que des grands progrès ont été réalisés dans la lutte contre le sida. Mais, ajoute-t-il, "il y a encore un stigma trop important qui empêche un grand nombre d’entre nous de faire un test simple, rapide et facile. Nous ne mettrons pas fin au VIH tant que les tests ne seront pas complètement banals et accessibles à tous."

Voici la vidéo du prince Harry

 

Engagé dans la lutte contre le sida

"Si nous pouvons continuer à faire du dépistage du VIH la norme et à donner aux jeunes les moyens de contrôler leur santé sexuelle, nous pouvons être la génération qui mettra enfin un terme au VIH", poursuit le prince dans la vidéo.

Le prince Harry est, comme l'était sa mère Lady Diana avant lui, activement engagé dans la lutte contre le sida. En juillet 2016, il a réalisé une vidéo en direct sur Facebook dans laquelle il réalise un dépistage contre le VIH. La prise de sang a duré quelques secondes mais elle a eu un fort impact sur les sujets de Sa Majesté la Reine d'Angleterre. Selon le magazine Gala, les demandes d'autotests de dépistage du VIH auraient augmenté de 400% à travers le pays après ce Live.

En juillet 2018, le duc de Sussex a lancé avec le chanteur Elton John la MenStarCoalition. Cette initiative a reçu un financement international de 1,2 milliard de dollars destiné à "briser le cycle" de la transmission du VIH. Le prince espère de la sorte faire changer les mentalités.

En Belgique

L'Institut scientifique de Santé publique (ISP) estimait en 2016 que 18.758 personnes vivaient avec le VIH en Belgique. Cette même année, l'ISP a enregistré 915 nouveaux diagnostics en 2016, ce qui correspond à peu près à 2,5 nouveaux cas par jour.

De nos jours, les décès dus au VIH sont beaucoup plus rares. Plus la maladie est dépistée tôt, plus il est possible de mettre en place une prise en charge thérapeutique et d'offrir à la personne séropositive une vie aussi longue qu'à une personne non contaminée. C'est la raison pour laquelle de nombreuses personnes, prince Harry en tête, appelle jeunes et moins jeunes à faire le dépistage du VIH.

Plus d'info sur le VIH: