En froid avec Apple, Mark Zuckerberg force les cadres de Facebook à utiliser des smartphones Android

Tim Cook, le CEO d'Apple, et Mark Zuckerberg sont loin d'être les meilleurs amis du monde. Les deux hommes se tirent dans les pattes à la moindre occasion et cela a des répercussion sur la vie des employés de Facebook. En effet, le patron du réseau social a demandé à ses cadres d'utiliser des smartphones Android et de laisser les iPhones au fond du tiroir. 

Quand on est employé de Facebook, il vaut mieux avoir un smartphone Android plutôt qu'un iPhone. En effet, selon le New York Times, Mark Zuckerberg a ordonné à ses employés de ne pas utiliser des téléphones Apple. Cette décision de la part du patron de Facebook serait motivée par ses relations tendues avec le CEO d'Apple Tim Cook. En 2017, ce dernier s'était montré très critique envers le très puissant réseau social.

Le patron de la marque à la pomme s'en est donné à coeur joie pour fustiger Facebook à propos du scandale de Cambridge Analytica. C'était, il est vrai, un très bon moyen de gagner en popularité en assurant que ce genre de scandale ne pourrait jamais arriver chez Apple grâce à sa politique en matière de données personnelles. C'est d'ailleurs pour ça, selon la boite de Cupertino, que les téléphones sont plus chers que ceux des marques concurrentes.

Boycott

Face aux déclarations de son concurrent, Zuckerberg avait vite réagi dans une interview accordée à Recode: "Je pense qu’il est important qu’on ne soit pas tous victimes d’un syndrome de Stockholm et qu’on laisse des sociétés nous faire payer plus en nous convainquant qu’elles en ont quelque chose à faire de nous. Car ça sonne vraiment ridicule à mes oreilles." Après les mots, les actes: Zuckerberg a décidé d'imposer un boycott des produits d'Apple à ses employés.

Si il n'y avait pas cette guéguerre entre les deux patrons, cette décision aurait pu être compréhensible. Par exemple, Snap a demandé à ses employés de travailler avec des téléphones Android pour être plus performants lorsqu'ils travaillent sur l'application Snapchat version Android. Les deux systèmes d'exploitation restent encore très différents et si les développeurs n'utilisent que des iPhone, les versions Android risquent d'être moins bien torchées. Ce qui serait préjudiciable puisque les smartphones Android sont largement plus utilisés que les iPhones dans le monde. Donc, il est possible que cet ordre de Zuckerberg soit le résultat d'une réflexion purement rationnelle.

En tout cas, selon The Verge, les cadres de Facebook utilisent toujours des iPhones sur les réseaux sociaux et leurs boites mail. Donc soit ils n'ont pas écouté leur boss, soit Zuckerberg les a autorisés à utiliser des téléphones Apple dans le cadre de leur vie personnelle.

Déjà lu?