Une start-up propose de louer des chiots et des chatons à la journée et ça ne passe (logiquement) pas

C'est un concept un peu fou que propose la start-up américaine Rescue Time. Pourtant, il risque de faire le bonheur de beaucoup de personnes. En effet, cette boite propose de louer des chiens et des chats le temps d'une journée, histoire de prendre une bonne dose d'affection. 

Dans la vie, il est parfois difficile de s'offrir le luxe d'adopter un chat ou un chien pour obtenir un peu de compagnie. Avec le boulot ou les cours, on ne peut pas toujours accorder le temps nécessaire à ces boules de poils. La start-up américaine Rescue Time a bien cerné le problème et a décidé d'y remédier en proposant un concept inédit mais plutôt cynique.

Cette petite boite propose en effet aux gens de louer un chaton ou un chiot, seul ou en groupe, le temps d'une journée. Histoire d'avoir sa dose d'affection. On peut discuter de l'éthique d'utiliser les animaux pour un tel business, mais visiblement Rescue Time ne s'en préoccupe pas trop vu les prix exorbitants demandés. Selon la société, louer un chat ou un chien peut être très utile pour les anniversaires, les journées d'entreprises mais surtout pour les personnes qui voyagent régulièrement dans le cadre de leur travail ou leur plaisir.

Encourager l'adoption... ou pas

Le problème avec cette start-up, c'est que les chats et les chiens n'aiment pas changer de foyer régulièrement. Selon Georgia SPCA, une association de refuge pour animaux, ces bêtes ont besoin d'environ deux semaines pour s'acclimater à leur nouvel environnement. Et encore, si leur nouveau foyer compte déjà un autre animal, cela peut encore être plus long et se compter en mois.

Tu l'as compris, Rescue Time ne fait pas l'unanimité. Elle a tout de même quelques arguments pour se défendre. Selon la start-up, elle encourage ses clients à procéder à une adoption pour une location. Par contre, cela semble en contradiction avec le public que la boite vise à la base puisqu'elle cible précisément les personnes qui n'ont pas les moyens d'adopter.

En plus, ce service de location est loin d'être donné puisque Rescue Time demande des frais à payer selon les soins donnés à l’animal, selon sa race et son âge. On est plus dans le business pur et dur plutôt que dans le domaine du bien-être animal.

Déjà lu?