Ces îles de rêve vont interdire les crèmes solaires pour préserver le corail

Les Palaos ont décidé d'interdire l'usage de toutes les crèmes solaires sur l'archipel car elles seraient très néfastes pour le corail.

C'est une première dans le monde. Les Palaos, des îles de Micronésie, ont décidé d'interdire l'usage de la crème solaire aux touristes à partir de 2020. Ces crèmes sont toxiques pour le corail. Cet archipel de 500 îles, qui est situé quelque part entre le Japon et l'Australie, est un super spot pour plonger. C'est un si bon spot, que plusieurs bateaux entier débarquent toutes les heures avec des dizaines de plongeurs à bord venus spécialement pour faire un saut dans Les Palaos. En 2016, l'archipel a accueilli 150.000 touristes. C'est une hausse de 70% par rapport à 2010.

Et les plongeurs vont dans l'eau couverts de crème solaire pour se protéger. Ce qui équivaut à des litres et des litres de crème solaire dans l'eau. Et selon des recherches scientifiques, qui ont été citées par le porte-parole du président, ces crèmes contiennent des ingrédients toxiques pour le corail, même à faible dose. "On regarde ce qu'on peut faire pour empêcher la pollution de pénétrer dans l'environnement" a déclaré le porte-parole.

Confiscation des crèmes solaires

Et donc à partir du 1er janvier 2020, il sera interdit de vendre de la crème solaire sur l'île sous peine d'une amande de 1000 dollars. Et les touristes qui débarqueraient sans être au courant se verront confisquer leur pot de crème.

Les Palaos ne sont pas les premiers à vouloir interdire la crème solaire. Hawaï, le 50e État américain avait déjà formulé une proposition semblable en mai dernier. À partir du 1er janvier 2021, l'achat, la vente et la distribution de crèmes solaires qui contiennent de l'oxybenzone et de l'octinoxate (c'est à dire la grande majorité des marques connues) seront interdites à Hawaï sans prescription médicale expresse.

Déjà lu?