Grève des bagagistes: après une nuit de négociations, syndicats et direction trouvent un préaccord

La nuit fut longue pour les syndicats et la direction d'Aviapartner, mais au moins, elle ne fut pas inutile. En effet, ce mercredi vers 5h du matin, les deux parties ont annoncé avoir trouvé un préaccord qui va sans doute marquer la fin de la grève des bagagistes à l'aéroport de Zaventem. Cet accord est présenté ce matin aux travailleurs. 

La grève des bagagistes à l'aéroport de Zaventem pourrait bien prendre fin ce mercredi. En effet, après une longue nuit de négociations, les syndicats et la direction d'Aviapartner sont parvenus à un préaccord vers 5h ce mercredi matin. Cet accord va être présenté aux travailleurs et cela pourrait bien mettre fin au mouvement de grève. S'il satisfait les bagagistes, le travail devrait reprendre dès ce matin ou en cours de journée à Zaventem.

Selon Bjorn Vanden Eynde, du syndicat socialiste ACV Transcom (pendant flamand de la CSC), il s'agit d'un accord "équilibré": "Nous l’avons présenté aux délégués syndicaux et ils vont maintenant le défendre devant les travailleurs. Après six jours de grève, chacun a fait de son mieux pour parvenir à un accord." Ce qui a fait la différence, c'est l'action de solidarité de ce mardi qui s'est tenue dans le hall des départs de l'aéroport. En effet, les autres employés de l'aéroport ont affiché leur soutien aux bagagistes. "Cela nous a apporté la motivation et le coeur pour poursuivre", déclare Bjorn Vanden Eynde.

Contenu secret

Dans un premier temps, les deux parties préfèrent ne pas dévoiler le contenu de ce fameux accord. En effet, les syndicats préfèrent attendre que le personnel soit le premier informé. Mais, en toute logique, l'accord devrait concerner les horaires de travail et devrait prévoir également le recrutement de personnel supplémentaire. C'était en effet l'une des revendications principales des travailleurs et des syndicats.

Selon la RTBF, de nouveaux contrats vont être proposés aux employés. Des CDI vont être proposés aux CDD et des CDD aux intérimaires. Aussi, le nombre d'heures sera plus intéressant pour les CDI.

Trouver un accord devenait urgent car cela faisait tout de même 6 jours que les bagagistes ne travaillaient plus. Ainsi, des centaines de vols ont été annulés depuis le début du mouvement.

Déjà lu?