Au Wireless Festival, les artistes ne pourront plus lâcher de gros mots ni porter des fringues "offensives"

Le Wireless Festival a obtenu l'autorisation de revenir en 2019 dans le Finsbury Park de Londres mais à deux conditions: que les artistes ne jurent plus sur scène et qu'ils ne portent pas de vêtements choquants ou offensifs.

Putain de bordel de sa race de merde, voilà une nouvelle qui risque de censurer pas mal de musiciens, à commencer par Ye (Kanye West), adepte du "fucking hoe" ("putain de salope"). Les artistes qui iront jouer sur les scènes du Wireless Festival en 2019 devront rayer de leurs lyrics toutes insultes, paroles choquantes ou punchlines offensives.

Ces nouvelles conditions ont été imposées aux organisateurs du festival, la multinationale Live Nation, par le conseil municipal de Haringey, l'arrondissement du nord de Londres dans lequel se tient l'événement. Les autorités ont pris cette décision après que l'organisation communautaire à but non lucratif Friends of Finsbury Park se soit plaint de la présence de propos, tenues et gestes vulgaires dans leur environnement.

Fin des obscénités

Plus précisément, les conditions exigent "aux interprètes de ne pas chanter ou de jouer des chansons vulgaires, obscènes ou interdites, d'accomplir des actes indécents ou de faire des gestes, actions ou remarques vulgaires au cours de la représentation". Il est également demandé aux interprètes grand public de s’abstenir de porter "des vêtements qui exposent l’aine, les parties intimes, le fessier ou le ou les seins de la femme".

Le Wireless Festival attire chaque année des milliers de visiteurs avec une chiée de gros noms du hip-hop, genre dans lequel les obscénités sont monnaie courante. Ces dernières années, par exemple, le festival a accueilli Public Enemy, Action Bronson, Migos ou encore Lady Mercedes. Cette dernière, par ailleurs, apprécie fort les tenues suggestives (choquantes, dirait l'association). Comment Live Nation va brider ses poulains? La question reste en suspens car, si l'on retire tout ce qui est considéré comme vulgaire et choquant chez ces artistes, le public risque de sérieusement se faire chier.

Déjà lu?