Citytrip à Glasgow: que voir dans la plus grande ville d'Écosse?

Glasgow est la plus grande ville d'Écosse et c'est un incontournable pour les amoureux du voyage. Tu vas voir, elle regorge de belles choses à visiter.

Glasgow est sans doute l'une des villes les plus fascinantes du Royaume-Uni. C'est d'ailleurs la plus grande ville d'Écosse, mais aussi la plus peuplée. Elle se trouve dans le centre-ouest de l'Écosse à seulement 80 kilomètres à l'ouest d'Édimbourg. Si tu veux t'y rendre, tu as plusieurs possibilités: soit la voiture, soit le train, soit l'avion.

Comment aller à Glasgow?

En voiture, il faut quand même compter 11 heures, car tu as 1000 kilomètres jusque-là. Et si tu pars juste à deux, ce n'est pas vraiment avantageux car tu vas devoir débourser une centaine d'euros pour le carburant et les péages, mais aussi payer pour emprunter le tunnel sous la Manche. Et surtout, tu ne dois pas oublier de réserver ton passage via ce site. Tu dois bien choisir le jour ainsi que l'heure à laquelle tu souhaites passer. Les billets sont vendus sous forme d'aller-retour. Si tu effectues l'aller-retour en deux jours, alors ça ne te coûte que 32 euros. Par contre, si tu veux rester plus longtemps sur place, alors tu dois prendre un billet cinq jour qui te coûte une centaine d'euros. Et si tu veux rester plus que cinq jours, alors tu dois opter pour deux billets simples, un pour l'aller et un pour le retour. Et là, ça te coûte une centaine d'euros à l'aller et au retour.

Tu peux aussi prendre l'Eurostar jusque Londres, et ensuite un petit train qui t'emmène jusque Glasgow, mais tu en auras pour huit heures de trajet minimum et les billets sont loin d'être bon marché. Si tu veux partir tôt le matin, on est déjà à 150 euros rien que pour l'Eurostar.

Reste l'avion. C'est encore le plus économique. Tu trouves des vols à partir de 150 euros et tu es à Glasgow en seulement trois heures. Parfait, non?

Maintenant que la question du transport est réglée, voyons toutes les merveilles que tu peux découvrir sur place.

Espaces verts

Glasgow est une ville qui a énormément de choses à offrir et qui conviendra autant aux amateurs d'architecture, d'art, que de bonne gastronomie. Quelles que soient vos attentes, Glasgow y répondra sûrement. Pour la petite histoire, le nom de Glasgow se traduit par "cher espace vert". Et on peut dire que ce petit nom lui va bien car la ville contient près de nonante parcs et jardins.

La ville est divisée en plusieurs gros quartiers que tu pourras facilement reconnaître. Tout d'abord, le centre qui constitué de beaucoup de bâtiments typiques de l'architecture des années 70. L'ouest de la ville, qui a un côté beaucoup plus riche et très vert. Au sud, on a tous les nouveaux musées et le quartier étudiant. Et à l'est, ce sont les quartiers ouvriers.

La cathédrale

Pour commencer ta visite, on te propose de te diriger vers la cathédrale de la ville, située sur une colline dans le nord. Elle est aussi appelée cathédrale Saint-Mungo, du nom du saint-patron de Glasgow dont la crypte se trouve à l'intérieur. La cathédrale a été construite entre le 12ème et le 15ème siècle essentiellement, même si la crypte est antérieure. Si tu rentres à l'intérieur, tu pourras voir la grande nef centrale, qui est voûtée, et les nombreux arcs de style gothique. Ce qui est remarquable, ce sont les vitraux avec beaucoup de motifs et de couleurs. En plus, l'entrée est gratuite.

La Necropolis

Juste derrière la cathédrale, se trouve le cimetière de Glasgow. Et ça vaut le coup de le visiter car c'est une très bonne représentation du style victorien de la ville. Il y a de grands monuments qui ont été érigés en mémoire des riches marchands de l'époque. 50.000 personnes sont enterrées dedans. En plus, il est situé sur une colline qui donne une très belle vue sur toute la ville.

The People's Palace Museum

Comme tu es à l'est de la ville, tu dois absolument te rendre au People's Palace Museum. C'est un lieu unique qui réunit la botanique et l'histoire. Ce petit joyau se trouve dans le parc Glasgow Green, dans lequel tu trouves également la statue de James Watt, l'ingénieur écossais qui a développé des améliorations clefs sur la machine à vapeur, une étape cruciale de la révolution industrielle. Sa statue se trouve sur le chemin pour te rendre jusqu'au musée.

Revenons au People's Palace, comme son nom l'indique, son object principal, ce sont les gens. Il retrace l'évolution des habitants de Glasgow des années 1750, en passant par la révolution ouvrière, à maintenant. Tout cela est retracé grâce à des peintures, des photographies ou encore des archives. Ce qui est surprenant, c'est que, juste à côté, se trouve le Winter Garden. Un très beau jardin intérieur qui va te permettre de te balader entre les plantes tropicales. En plus les entrées au musée et au jardin sont totalement gratuites! Il est ouvert tous les jours de 10 heures à 17 heures, sauf le vendredi et le dimanche où l'entrée se fait à partir de 11 heures.

George Square

On te propose de continuer ton périple en passant dans le centre de la ville. Première halte: George Square. C'est LA place de Glasgow et c'est ici que se trouve la Chambre du commerce de la ville. C'est un bâtiment très impressionnant, comme tu peux le voir sur la photo de droite. La place tire son nom du roi George III et a été construite à la fin du 18ème siècle. Tout autour se trouvent des bâtiments de style géorgien. Il y a pas mal d'hôtels et de bâtiments publics. Sur la place, il y a plusieurs statues de personnalités qui ont marqué l'histoire de l'Écosse, comme la reine Victoria par exemple.

Tout près de la place se trouve la Galerie d'art moderne, si ça t'intéresse, mais aussi la statue du duc de Wellington qui a été érigée en 1844. Ce qui est assez drôle, c'est que le duc porte un cône de chantier sur la tête depuis plusieurs années. Chaque fois que les autorités de Glasgow l'enlèvent, alors il réapparaît. ils ont donc finalement décidé que le cône resterait sur la tête du duc.

Tout près également se trouve le centre culturel et musée Lighthouse. Il est consacré à l'architecture de Glasgow, et surtout à son architecte phare : Mackintosh. Contrairement à ce que son nom indique, ce n'était pas du tout un phare mais bien les bureaux du Glasgow Herald, un journal local. Ce qui marque ce bâtiment, c'est son magnifique escalier en colimaçon. N'hésite pas à y faire un tour, comme presque tous les musées et centres d'art à Glasgow, c'est gratuit. C'est ouvert tous les jours de 10h30 à 17 heures, sauf le dimanche où cela ouvre à partir de midi.

L'université de Glasgow

Ensuite, tu peux continuer ta promenade en te dirigeant vers l'université de Glasgow. Fondée en 1451, elle est l'une des plus anciennes du Royaume-Uni et même du monde anglo-saxon, mais aussi l'une des plus renommées. Elle accueille environ 25.000 étudiants chaque année. On ne compte plus les professeurs réputés qui sont venus enseigner leur science aux étudiants: il y a eu Albert Einstein, Lord Kelvin, l'inventeur de la télévision, ou encore James Watt.

Outre son excellente réputation, c'est également un bâtiment qu'il faut absolument voir pour son architecture gothique incroyable.

Le Kelvingrove park et le musée

Pour la suite, prenez la direction du Kelvingrove park, qui se situe pas très loin de l'université. Vous pourrez prendre un grand bol d'air frais. Le parc est très bien entretenu et vous permettra de flâner un peu à l'abris de l'agitation de la ville. Et c'est dedans que se trouve le Kelvingrove Art Gallery and Museum. C'est le plus grand musée de Glasgow. Dedans, vous pourrez trouver de tout: des antiquités, de l’art, des animaux empaillés... et tout ça venant de différentes époques et de différents coins du monde. Ça paraît un peu désorganisé de prime abord, mais chaque pièce à une thématique. En plus, le musée est totalement gratuit! Il est ouvert tous les jours de 10 heures à 17 heures, sauf le vendredi et le dimanche où il ouvre à partir de 11 heures.

Le jardin botanique

Si tu as envie de terminer ta visite par un endroit vert symbolique de la ville, on te conseille de marcher jusqu'au jardin botanique, en longeant le cours d'eau Kelvin. Tu vas voir, la promenade est très dépaysante. Le jardin a été créé en 1817 et ouvert au public en 1891. Il contient de nombreuses variétés d'arbres que tu pourras découvrir, mais aussi deux serres avec de belles collections de plantes, même des carnivores! Et les serres valent également le coup d'oeil de l'extérieur. Bref, un beau moment de tranquillité pour conclure ta visite de la ville.

Si tu veux visiter d'autres villes dans le coin, on te propose des petits guides sur Londres ou encore Dublin.

Déjà lu?