200.000 euros: voilà ce que Veljkovic a proposé au président de Waasland Beveren pour truquer un match

Le président de Waasland Beveren a avoué que l'agent Veljkovic lui aurait proposé 200.000 euros pour truquer un match contre le KV Malines et leur permettre de rester en Division 1A.

Épisode numéro 42 dans la grande opération "Mains Propres" qui secoue le football belge. L'enquête porte sur deux volets: le premier concerne des cas de fraudes et de blanchiment d'argent et le second la falsification de matches de Playoffs 1 de l'année dernière. Et plus spécifiquement deux matchs joués en mars 2018: celui du KV Malines contre Waasland Beveren et celui du KAS Eupen contre Mouscron. Il y avait un gros enjeux: le KV Malines se battait pour rester en division 1A et ne pas redescendre, tout comme Eupen. Le KV avait la pression. En plus, des rumeurs couraient sur la rencontre KAS Eupen contre Mouscron: elle aurait été truquée par l'agent Mogi Bayat, qui a neuf joueurs au KAS Eupen, et qui voulait à tout prix rester en D1A selon des informations de la DH.

Olivier Myny, un ancien joueur, avait déjà déclaré aux enquêteurs qu'il avait été approché avant le match entre le KV Malines et Waasland-Beveren en mars 2018 mais qu'il n'avait pas cédé. Si la corruption ne venait pas de là, alors elle devait venir d'ailleurs. Les enquêteurs ont alors cherché du côté du président du club de Waasland Beveren, Huyck. Et en effet, il a avoué que l'agent de joueur Veljkovic lui avait proposé 200.000 euros pour truquer le match contre le KV Malines.

Il aurait refusé

Veljkovic était sous surveillance de la police fédérale depuis plusieurs semaines. Toujours selon la DH, la police avait donc des photos de la fameuse rencontre entre lui et le président de Waasland Beveren. Huyck n'a donc pas pu nier les faits. Mais il a certifié avoir refusé ce montant: "Veljkovic m'offrait 200.000 euros pour le match contre le KV. Mais j'ai refusé. Je ne voulais rien avoir à faire avec cela". Huyck a été libéré mais reste inculpé pour corruption et organisation criminelle.

Déjà lu?