Ce ne seront plus les Japonais qui auront la plus longue espérance de vie en 2040

D'ici quelques années, les Espagnols vont détrôner les Japonais au niveau de l'espérance de vie selon une nouvelle étude. Mais quel est leur secret?

En 2040, les Espagnols auront la plus longue espérance de vie de la planète. Jusqu'ici, ce sont les Japonais qui détenaient les secrets de la longévité avec une espérance de vie de 83,84 ans. Mais le Japon est sur le point de perdre sa couronne, selon l'étude Global Burden of Disease. Que se passe-t-il? Toujours selon l'étude, il y aurait un gros problème de tabagisme au sein de la population et de surpoids chez les hommes.

Par contre, selon le docteur Christopher Murray, qui est directeur de l'IHME, l'Institute for Health Metrics and Evaluation, à l'Université de Washington, l'Espagne s'en sort vraiment bien: "Bien que le tabac soit un domaine dans lequel ils pourraient être meilleurs, l'espérance de vie actuelle est très bonne. Les Espagnols, qui devraient avoir une espérance de vie moyenne de 85,8 ans, se débrouillent très bien en termes de régime alimentaire". Le fameux régime méditerranéen, donc ont ne cesse de vanter les mérites, permettraient donc à nos amis du sud de rafler la première place.

Dans le pire des scénarios

Il faut savoir que les données de l'étude sont continuellement mises à jour avec des recherches et des statistiques provenant de tous les pays du monde. Mais pour la première fois, l'équipe a établi des prévisions pour 195 pays et territoires et également plusieurs projections basées sur le meilleur scénario possible et sur le pire.

Cela permettrait donc de voir un peu ce qu'il est possible de faire avec de meilleures politiques gouvernementales mais également comment la situation peut empirer si rien n'est fait dans certains domaines comme le tabagisme, l'approvisionnement en eau potable, la lutte contre l'obésité ou encore la pollution de l'air.

Les États-Unis mal en point

Les prédictions pour les États-Unis, par contre, sont très mauvaises. Ils vont chuter de 20 places et passer du 43ème au 64ème rang, alors que tous les autres pays vont de l'avant. Leur durée de vie moyenne ,qui est aujourd'hui de 78,7 ans, n'augmentera que légèrement pour atteindre 79,8 ans. "Nous constatons vraiment un ralentissement des progrès. Il existe toute une série de raisons pour lesquelles les États-Unis ont progressivement commencé à faire moins bien que l'Europe. Et rien dans les tendances n'indique que cela changera", explique Christopher Murray.

Ce qui est également marquant dans cette étude, c'est que les inégalités continuent. Et le fossé entre l’espérance de vie des nations les plus performantes et les moins performantes du classement ne se réduit pas. Le Lesotho (pays enclavé dans l'Afrique du Sud), qui est classé au dernier rang, devrait avoir une espérance de vie de 57,3 ans d'ici 2040, le Zimbabwe de 61,3 ans et la Somalie de 63,6 ans.

Déjà lu?