Attention, bientôt tu ne pourras plus prendre ton vélo dans le train pendant les heures de pointe

À partir de l'année prochaine, tu ne pourras plus prendre ton vélo dans le train aux heures de pointe, c'est ce qu'a décidé la SNCB.

Pas mal de navetteurs vont en vélo jusqu'à la gare, montent dans le train accompagnés de leur bicyclette et puis la réenfourchent une fois arrivés près de leur lieu de travail afin de parcourir les derniers mètres qu'il leur reste. C'est peut-être ton cas. Malheureusement, à l'avenir, cela ne sera plus possible durant les heures de pointe. Lis: les heures exactes où justement tu dois te rendre au boulot.

La SNCB a décidé de supprimer ce service quand les trains sont remplis. "Le nombre de voyageurs augmente et nous ne pouvons pas rallonger les trains. Nous devons donc poser ce choix", a déclaré le porte-parole de la SNCB, Bart Crols. Il a poursuivi en expliquant: "Les vélos prennent la place des voyageurs. Les vélos près des portes des trains posent également une question de sécurité."

Pour le moment, l'accès au train avec un vélo était déjà interdit dans certaines gares comme celles de Bruxelles-Central, Chapelle et Congrès, cette interdiction va donc se généraliser.

Les vélos pliables toujours autorisés

Le Comité consultatif pour les voyageurs ferroviaires émet pas mal de réserves quant à cette intention d'interdire le vélo aux heures de pointe. "Dans tous les cas, peu de cyclistes utilisent cette possibilité, car c'est difficile et stressant". Si vous le faites, vous le faites pour une bonne raison, par exemple professionnelle ou pour un long voyage à l'étranger. Cela ne doit pas être découragé." L'organisation flamande TreinTramBus a également réagi en demandant si cette initiative se ferait sur toutes les lignes ou uniquement celles qui sont bondées.

Par contre, bonne nouvelle, si tu as un petit vélo pliable, tu peux être rassuré. Ceux-là sont toujours autorisés, et niveau tarif, rien ne change. Les vélos pliables sont toujours gratuits. Les cartes vélo sont disponibles au prix de cinq euros pour un trajet ou de huit euros pour une journée.

Déjà lu?