Oui, une liste Pokémon s'est bel et bien présentée à Gand

A chaque élection, ses listes improbables. Cette fois, c'est du côté de Gand qu'il faut aller les chercher. 

"Nous n'avons aucun programme ni aucune intention politique. Mais notre liste n'est pas non plus une déclaration anti-politique. Nous avons soumis la liste parce que c'était possible": voilà comment Martijn Alf, le chef de parti, décrivait sa liste pour Het Nieuwsblad en septembre dernier. Il est parvenu à réunir 15 candidats autour de lui et à récolter les 100 signatures nécessaires.

Du coup, ce dimanche matin, les citoyens de Gand ont pu découvrir la "Pokémon-Lijst" à côté des traditionnelles listes Open VLD, N-VA et CD&V.

Communauté Pokémon Go

Comme expliqué, Martijn n'a pas vraiment d'ambitions. Il veut simplement constater que "la démocratie existe". Ils sont plusieurs centaines de joueurs de Pokémon Go à se retrouver sur des groupes Whatsapp et Facebook. Petit à petit, l'idée a fait son chemin et la décision de déposer une liste a finalement pu être concrétisée. Martijn espère tout de même quelques voix, principalement issues de sa communauté de gamers.

Les Gantois ont pu aussi découvrir la liste "PISS-OFF", une liste qui entend lutter contre la discrimination dans les toilettes publiques. Et puis pourquoi pas après tout?

Déjà lu?