Visiter la Croatie: que voir à Split et autour?

La Croatie est un pays magnifique qui gagne vraiment la peine d'être connu. Voilà toutes les choses à visiter dans la région de Split.

La Croatie, c'est plus de 56.000 kilomètres carrés dont plus de 1700 kilomètres de côtes. Le pays est divisé en plusieurs régions: l'Istrie, qui est la petite péninsule de forme triangulaire qui se trouve au nord-ouest du pays, la Croatie centrale, qui va jusque Zagreb, la Slavonie, qui est le morceau qui se trouve tout à l'est, et la Dalmatie, qui descend de Zagreb jusque Dubrovnik. Impossible de tout parcourir en un seul séjour à moins que tu restes au moins un mois car les distances sont assez grandes. Nous allons nous concentrer sur la Dalmatie dans cet article et plus précisément sur la région qui se trouve entre Zagreb et Split. Parce que si tu atterris à Zadar et que tu comptes aller jusqu'à Dubrovnik, il faudra quand même compter 4 heures de voiture et plus de 350 bornes. Mais ne t'inquiète pas, on a un article qui t'explique tout ce que tu peux voir à Dubrovnik.

Comment te rendre en Dalmatie centrale?

Si tu veux te rendre du côté de Zadar, tu peux bien évidemment prendre l'avion. Il y a un aéroport qui se trouve à 7 kilomètres de la ville et il est desservi par toutes les compagnies, y compris celles low-cost. Tu as aussi un aéroport à Split et un autre à Brac, un peu plus bas. Par contre, celui de Split n'est pas très bien desservi par les compagnies qui opèrent en Belgique et tu devras probablement opter pour une compagnie croate et faire quelques escales. Ça risque de te coûter assez cher et surtout te prendre pas mal de temps, on ne te le conseille pas. Pour Brac, c'est encore pire, l'aéroport est surtout desservi par des vols charter.

Tu peux également descendre jusque-là en voiture mais c'est un peu long, il faut compter 15 heures de trajet et un peu plus de 1500 kilomètres. Ce n'est à conseiller que si tu souhaites te faire un petit roadtrip et faire des haltes en Allemagne et en Autriche pour visiter un peu. Au niveau du prix, c'est plutôt raisonnable avec le carburant et les péages, tu devrais en avoir pour 180 euros. Donc, si tu comptes partir avec des potes et remplir la voiture, c'est plutôt avantageux.

Zadar

C'est la ville tout près de laquelle tu vas atterrir si tu viens en avion. C'est une bonne idée d'aller y faire un tour avant de te mettre en route pour découvrir une partie de la côte croate.

Les rues de Zadar sont magnifiques, tu peux déjà commencer par flâner un peu en profitant de l'ambiance qui règne dans la ville. Ensuite, on te conseille de te rendre voir l'Orque de la mer. En fait, il s'agit d'un escalier qui se situe face à la mer et qui est équipé de plusieurs tubes. Quand les vagues arrivent sur l'escalier, il se joue alors une douce symphonie. Tu reconnaitras que c'est assez exceptionnel. Juste à côté, se trouve le "Salut au soleil" qui est une oeuvre du même artiste. En gros, c'est un cercle qui est composé de plusieurs panneaux solaires. Jusque-là, rien de spécial. Mais après avoir emmagasiné de l'énergie toute la journée, les panneaux font de jolis dessins colorés une fois la nuit tombée.

L'Eglise Saint-Donat est aussi un must à voir. Construite au 9ème siècle, elle est maintenant désacralisée et accueille des concerts de musique médiévale. L'église catholique de style préroman a été construite par saint Donat de Zadar, d'où son nom. On te conseille également l'église Saint-Siméon qui, elle, est de style gothique et baroque. Elle a été construite au 5ème siècle. Le corps de saint Siméon est enterré là.

Le système de défense de Zadar que tu aperçois sur la droite de l'image est classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Il fait partie de ce qu'on appelle les "Ouvrages de défense vénitiens du XVIe et XVIIe siècle“. Zadar est la plus grande et la plus solide forteresse de l'Adriatique. Et aujourd'hui, tu peux encore voir quelques-uns des éléments essentiels de la fortification.

Sibenik

Lorsque tu as fini la visite de Zadar, il te suffit de rouler une heure (90 kilomètres) et tu arrives dans la charmante petite ville de Sibenik, qui est également située le long de la côte.

La ville abrite un des ports les plus agréables de l'Adriatique, on te conseille vraiment d'aller t'y balader. Ensuite, tu peux remonter dans la vieille ville pour voir la fameuse cathédrale Saint-Jacques, qui est aussi classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Sa construction remonte à 1431. C'est le premier bâtiment de type Renaissance qui a été construit hors de l'Italie. Juste en face, tu as le palais des Ducs qui est aussi à voir. Ensuite, tu peux monter les nombreux escaliers pour aller tout en haut, jusqu'à la Forteresse Saint-Michel qui date de 1066. Mais surtout qui t'offrira une superbe vue sur toute la ville (comme on peut le voir sur la photo).

La fortification Saint-Nicolas, qui se situe à l'entrée du canal Saint-Antoine, fait aussi partie des "Ouvrages de défense vénitiens du XVIe et XVIIe siècle“ dont nous avons parlé plus haut. C'est une forteresse triangulaire et sur trois niveaux. C'est l'un des exemples de monument de défense de la Dalmatie qui est le mieux préservé et le plus impressionnant. Il y a une petite promenade qui mène jusqu'à la fortification, mais attention il faut être équipé de bonnes chaussures. Tu peux également entrer dans le vestige, mais à tes risques et périls car il faudra escalader un peu.

Krka et Plivitce

Impossible d'aller en Croatie sans visiter un de leurs superbes parcs nationaux. Les deux plus beaux du pays se trouvent justement dans la région que tu as choisie de visiter. Le parc national de Krka se trouve juste à côté de Sibenik. C'est un magnifique parc de 109 km² dans lequel passe une partie de la rivière Krka. Il comprend une multitude de cascades dont les Chutes de Skradin: les plus impressionnantes de tout le parc, en plus tu peux te baigner dedans. Au niveau des prix, cela dépend des saisons. Ça peut varier du simple au double. Mais en juillet-août, il faudra compter 200 kunas (soit plus ou moins 27 euros). Toutes les informations se trouvent ici.

Le Parc national des lacs de Plivitce est une véritable merveille. Par contre, il se trouve nettement plus loin: il faut compter 2 heures de route depuis Sibenik (soit 175 kilomètres). C'est le premier parc national de Croatie et il est également inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce qui est chouette, c'est qu'il y a plusieurs balades de prévu en fonction du nombre de kilomètres que tu souhaites marcher. Cela va de deux à trois heures à six à huit heures. Il suffit de choisir ton circuit avant, et tout est super bien indiqué. Au niveau du prix, cela varie de nouveau fortement, mais en pleine saison il faut compter 250 kunas, soit 34 euros.

Trogir

Si tu descends soixante kilomètres en-dessous de Sibenik, tu arrives dans la très belle ville de Trogir. Elle est située sur une minuscule île qui se trouve entre l’île de Ciovo et le continent. Tu peux la rejoindre en voiture via deux ponts.

Toute la ville est magnifique. Elle est d'ailleurs inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO, tout comme la cathédrale Saint-Laurent qui se trouve au coeur de la ville. De style roman et gothique, l'édifice est très haut (le clocher mesure près de 47 mètres de haut) et est un point de repère que l'ont peut voir de toute la ville. Sa construction a commencé en 1213, mais ne s'est terminée que 400 ans plus tard. Tu peux aussi visiter l'intérieur pour 25 kunas, soit 3,5 euros, et tu auras une vue magnifique sur toute la ville.

Après avoir vu la cathédrale, tu peux aller te promener dans le coeur historique de la ville, qui est super bien conservé et qui contient de nombreux bâtiments qui datent du treizième siècle. Trogir contient encore de nombreuses portes et des remparts qui remontent au quinzième siècle, et qui valent le détour. Nous te conseillons aussi les palais des Ducs, les palais de Cipiko et le château de Kamerlengo.

Split

À trente minutes de Trogir, se trouve Split. C'est une des villes les plus connues de Croatie avec Dubrovnik. Cette ville de 1700 ans vaut vraiment le détour. C'est elle qui incarne le centre de la Dalmatie centrale. La ville est d'ailleurs un gros point de liaisons pour les bateaux et les ferries, si tu souhaites voir les îles aux alentours. Tu peux même te rendre à Venise ou en Grèce avec ces ferries.

Quand tu vas arriver dans la vieille ville, tu vas littéralement halluciner: elle est aménagée dans l'enceinte d'un palais romain qui date du troisième siècle. Au sixième siècle, le palais de Dioclétien a été abandonné et a commencé à servir de refuge à des habitants d'une ville voisine, et tout est parti de là. La ville s'est alors développée à l'intérieur de l'ancien palais et puis à l'extérieur: d'où son architecture très surprenante.

Ce que tu vois donc sur la photo, c'est l'ancienne cour du palais qui est maintenant le coeur de tout Split. Sur la place, tu as le mausolée de Dioclétien qui est devenu une cathédrale. Tu peux également te promener dans les sous-sols du palais et les petites ruelles qui vont te projeter dans une autre époque.

Et lorsque tu sors de la vieille ville, tu te retrouves sur le port et le front de mer qui a été aménagé avec une très jolie promenade.

Omis

Si tu continues ta route vers le sud, à 45 minutes de Split se trouve la ville d'Omis. Elle a une architecture très particulière car elle est située à l'embouchure du cours d'eau Cetina. Et les deux côtés de la ville sont reliés par un pont. Si tu veux pouvoir contempler la magnifique vue qu'offre la ville nichée dans le relief montagneux, il va cependant falloir faire quelques efforts et monter jusqu'à la forteresse Mirabella.

Premièrement, ne t'aventure pas là-bas sans de bonnes chaussures de marche, une casquette et au moins un demi-litre d'eau par personne car les chemins ne sont pas facile d'accès. Et en plus, la route se termine par une petite échelle qui te permettra de te hisser jusqu'à la forteresse. Là, tu devras payer 25 kunas, soit 3,5 euros, pour visiter et surtout avoir une vue magnifique sur toute la ville, mais ça vaut la peine.

Brela

Après toutes ces visites, il est l'heure de se détendre un peu. Et c'est à Brela, à 25 kilomètres de Omis, que se trouve une pépite: Punta Cana. La plage est située dans une zone protégée recouverte d'une forêt de pins. Elle a été élue par Forbes une des 10 plus belles plages du monde en juillet 2004. C'est également là que se trouve le fameux rocher Brela, qui est un symbole de la Croatie.

Un vrai paradis sur terre, par contre inutile de te dire qu'il vaut mieux arriver très tôt si tu veux trouver une place de parking et surtout un petit bout de plage.

On espère que ça t'a donné envie ;-).

Déjà lu?