On estime à 5.000 le nombre de disparus en Indonésie à cause du séisme et du tsunami

Selon des responsables indonésiens, plus de 5.000 personnes auraient disparu à cause du séisme et du tsunami qui ont frappé le pays le 28 septembre.

Le 28 septembre, un séisme suivi d'un tsunami a violemment touché l'Indonésie. Les autorités ont confirmé ce dimanche 7 octobre que 1.763 corps avaient été retrouvés dans les zones durement touchées et elles estiment à 5.000 le nombre de disparus. Mais le chiffre pourrait être beaucoup plus élevé.

Il est difficile de savoir exactement combien de personnes sont réellement disparues car des quartiers entiers ont disparu dans la double catastrophe et ont été ensevelis sous des montagnes de boue et de détritus. Des maisons ont été noyées par la boue et des familles ont été enterrées vivantes.

Célèbes

Cette estimation des autorités se base sur les chiffres avancés par les chefs de districts à Petobo et Balaroa, deux zones quasiment rayées de la carte par la double catastrophe. Ces quartiers se trouvent à Palu, sur l'île indonésienne des Célèbes.

Le gouverneur de l'île, Loki Djanggola, a proposé de construire un monument en souvenir des victimes, écrit Sky News. La zone est maintenant devenue impropre à l'agriculture et les autorités recommandent d'éviter d'apporter du matériel lourd étant donné que la terre boueuse est devenu mouvante. Les autorités craignent également que les corps en décomposition puissent transmettre des maladies.

Au mois d'août, le pays avait déjà été durement touché par un tremblement de terre. Le séisme sur l'île de Lambok avait fait 70.000 sans-abris et 347 morts.

Voici une vue aérienne de la zone dévastée

Déjà lu?