Voici comment activer ton eBox, la boîte électronique qui rassemble tous tes documents officiels

Pour te faciliter la vie et faire faire des économies à nos administrations, le ministre De Croo (Open VLD) relance l'idée d'une eBox. Une boîte électronique unique qui rassemble tes documents officiels, sur laquelle pourrait se greffer le secteur privé. Explications.

Peut-être l'ignores-tu, mais chaque Belge possède une boîte électronique pour ses documents officiels. Peu utilisée, l'eBox doit devenir la norme, mettant fin à la montagne de papiers qui trône sur "ce bout-de-table de la cuisine", explique Alexander De Croo (Open VLD), ministre de l'Agenda numérique et des Télécommunications.

Au départ prévue pour les documents liés à la sécurité sociale, l'eBox tente de se relancer ce jeudi, en y intégrant les documents liés à la pension. À terme, le but est d'y rassembler l'ensemble des documents administratifs qu'ils proviennent du niveau communal, régional ou fédéral.

Secteur public et privé

Si les documents qui dépendent des finances devraient arriver en janvier prochain, le ministre De Croo espère un effet de chaîne vers d'autres secteurs. Le ministre, constatant l'impopularité des boîtes de documents officiels (MyMinFin, MyCareer, MyPension...), veut élargir l'eBox au secteur privé. Si bien qu'on peut s'imaginer, dans un futur proche, recevoir nos documents officiels provenant de notre banque ou de notre opérateur télécom.

Finis les montagnes de papiers, finies les connexions compliquées sur différentes plateformes, l'eBox apportera clarté et efficacité, en plus d'un gain non négligeable pour nos administrations en termes de coût.

Le tout au plus près du citoyen: les communes sont ainsi invitées à se lancer dans l'aventure eBox, que ce soit par l'envoi de recommandés ou de documents officiels. À plus long terme, le but serait également de payer par exemple des contraventions ou de signer ces documents officiels. Tout le monde en sortirait gagnant.

Comment ça marche?

L'envoi de documents nécessite toutefois ton autorisation. Via une connexion unique avec ta carte d'identité. Pour cela, rends-toi à cette adresse pour activer ton eBox.

Pour te connecter, tu dois te munir de ton lecteur de carte, que tu auras préalablement installé via l'application eID, téléchargeable ici. Après avoir validé ton certificat d'authentification, tu dois entrer ton code PIN.
Ensuite, tu dois lier ton eBox à une adresse mail. Une étape indispensable si tu veux recevoir une notification à chaque fois que tu reçois un document. Sur cette page, tu peux sélectionner l'option "Je ne souhaite plus recevoir sur papier les documents également disponibles dans votre eBox". Voilà maintenant ta boîte aux lettres vidée d'un poids.
Tu n'as plus qu'à te rendre sur ta boîte électronique pour parcourir les différents documents reçus. Simple et efficace.
L'objectif du ministre est de rassembler pas moins de 75% des Belges. Si l'eBox connaît son petit succès, il y a fort à parier que les entreprises privées viendront se greffer dessus. Tu n'auras plus à te rendre à mille endroits pour être en ordre avec tes documents.

Déjà lu?