Les fantasmes des astronomes sur une nouvelle planète sont relancés après la découverte d'un... caillou

As-tu déjà entendu parler de la planète X, à prononcer "planète 10" comme l'iPhone? Il s'agit d'une planète hypothétique, c'est-à-dire dont on n'a pas encore pu prouver l'existence, qui serait très ressemblante à notre bonne vieille Terre. Mais récemment, un indice permettant de trouver la planète et prouver son existence a excité les astronomes. 

Et si l'on découvrait bientôt une nouvelle planète potentiellement habitable? En fait, les astronomes soupçonnent l'existence d'une planète dix fois plus massive que la Terre au fin fond du système solaire. La planète X, c'est comme ça qu'on l'appelle, est hypothétique: on n'a pas encore réussi à prouver son existence. Mais peut-être plus pour longtemps.

En effet, des astronomes ont récemment repéré, grâce au téléscope Subaru d'Hawaï, un nouveau corps céleste transneptunien très lointain. Il s'agit en fait d'un "caillou" qu'ils ont nommé "the goblin". Enfin, on parle quand même d'un caillou de 300 km de diamètre, hein!

Influence d'un corps encore inconnu

Selon les observations des astronomes, "the goblin" dispose d'une orbite en forme d'ellipse très aplatie. Cela veut donc dire que ce caillou subit l'influence d'un corps massif situé à proximité. Tu l'as compris, les chercheurs espèrent que ce corps en question soit la planète X.

Scott Sheppard, l'homme à la tête des recherches, semble très excité par cette découverte: "Ces objets lointains sont des miettes sur la piste de la planète X. Plus on en trouve, et mieux on comprend la frontière du système solaire et l’influence d’une éventuelle planète qui, on le pense, façonne leur orbite."

En effet, "the goblin" n'est pas le premier objet similaire à avoir été découvert. Deux corps célestes du même genre ont déjà fait leur apparition sur les radars des astronomes, dont Sedna qui semble lui aussi être influencé par la gravité d'un corps plus gros, comme une planète.

Le problème, c'est que ces objets se retrouvent très, très, loin de notre planète. Pour te faire une idée, "the goblin" met 40.000 ans pour faire son tour complet autour du soleil et son orbite l'emmène à 2.300 unités astronomiques de la Terre. Or, une unité astronomique (UA) représente la distance qui sépare la Terre du Soleil. Lorsque que "the goblin" est au plus près de la Terre, il se trouve entre 65 et 80 (UA). Il faut donc les plus performants des télescopes pour les observer.

Dans tous les cas, les chercheurs pensent qu'il existe des milliers d'objets similaires et ils comptent bien les repérer pour retrouver la trace de cette merveilleuse planète X qui, pourquoi pas, pourrait être habitable.

Déjà lu?