Cette firme a testé la semaine de quatre jours (payée cinq) et ça fonctionne si bien qu'elle l'adopte

Travailler quatre jours sur la semaine et être payé comme pour cinq jours, c'est ce qu'a testé la firme néo-zélandaise Perpetual Guardian au printemps. Ses résultats étaient si prometteurs - les employés travaillaient moins mais mieux - que la société a décidé d'adopter cette formule.

Perpetual Guardian est une société néo-zélandaise qui gère des trusts et des testaments. Elle emploie quasi 250 personnes et a décidé de les faire travailler moins pour avoir de meilleurs résultats. Après avoir testé la semaine de quatre jours durant les mois de mars et d'avril 2018, la compagnie a décidé d'adopter complètement ces nouveaux horaires.

Les employés de Perpetual Guardian vont donc travailler chaque semaine pendant quatre journées de 8 heures, pour un total de 32 heures. Et ils seront payés comme pour cinq jours de travail, soit 40 heures. Parmi les bénéfices notés avec cette nouvelle formule, il y a une baisse du stress, une augmentation de la satisfaction au travail et un sens développé de l'équilibre travail-vie.

Flexibilité

Les employés qui ne souhaitent pas adopter ces nouveaux horaires pourront partir plus tôt pour ne pas être bloqués dans les bouchons ou choisir des formules plus flexibles. "Pour nous, il s’agit d’améliorer la productivité de notre entreprise grâce à une efficacité accrue sur le lieu de travail… nous n'y trouvons aucun inconvénient", explique Andrew Barnes, le fondateur de la société, au journal The Guardian.

C'est d'Andrew Barnes qu'est venue cette idée. Notant que son personnel avait souvent du mal à concilier vie privée et vie professionnelle, l'entrepreneur s'est demandé si un jour de libre en plus sur la semaine ne les aiderait pas à être plus concentrés et productifs au travail. Grâce aux données récoltées lors de ces mois-tests, il a eu la preuve que son intuition était la bonne.

Son idée a été répercutée dans de nombreux médias à l'international. Sur le site de l'étude, il est indiqué que ce test a généré plus de 2.700 articles dans 32 pays et a considérablement accru la visibilité de l'entreprise. Signe que cette formule en attire plus d'un. Bientôt la semaine de quatre jours en Belgique?

Déjà lu?