Il y a eu moins d'attaques terroristes dans le monde en 2017, mais il y a aussi des mauvaises nouvelles

Le nombre d'attaques terroristes a diminué de 23% dans le monde en 2017. Le paysage terroriste est devenu plus complexe en 2017, avertissent les chercheurs.

Selon le rapport annuel du Département d'État américain sur le terrorisme,le nombre d’attaques terroristes de l’année dernière a chuté de 23% dans le monde: il y en a eu 8.584 en 2017. Au total, 18.753 personnes ont été tuées, soit 27% de moins qu’en 2016. Les nombres d'attaques et de morts sont donc revenus au niveau de 2013 environ, avant que les groupes terroristes tels que Boko Haram, les Talibans et l'État islamique (IS) ne multiplient les attaques.

Daesh a commis la plupart des attaques (857), comme en 2016. Le groupe terroriste a réalisé 25% d'attaques en moins par rapport à 2016. Daesh a perdu beaucoup de terrain en 2017, ce qui lui a fait perdre de la puissance et l'a coupé dans son élan. Selon les Américains, c'est la principale cause du déclin mondial des attaques.

59% des attaques dans 5 pays

Au total, les Américains ont compté des attaques dans 100 pays en 2017. Parmi ceux-ci, 59% ont eu lieu dans cinq pays seulement: l'Afghanistan, l'Inde, l'Irak, le Pakistan et les Philippines. Le nombre d'attaques terroristes et de décès a augmenté dans des pays tels que le Kenya, la Somalie et la Grande-Bretagne. En Grande-Bretagne, l'augmentation est principalement due à l'attaque de Manchester en mai dernier.

Mais le déclin mondial ne signifie pas, selon le rapport, qu'il y a un tournant dans la lutte contre le terrorisme. Le paysage terroriste est devenu plus complexe en 2017, écrivent les chercheurs. Les organisations terroristes ont commencé à travailler de manière plus décentralisée et utilisent de plus en plus Internet pour mobiliser les sympathisants du monde entier.

Après la présentation du rapport, Nathan Sales, coordinateur américain de la lutte antiterroriste, a par exemple évoqué Al-Qaïda, qu'il a qualifié d’adversaire "déterminé et patient". Il voit Al-Qaïda recruter de plus en plus de nouveaux membres.

Déjà lu?