Petit couac: ces commentateurs sportifs se lâchent pendant la mi-temps et leurs micros restent ouverts

Les commentateurs du match Béziers-Metz avaient pas mal de choses à dire durant la mi-temps. Pas de chance pour eux, leur micro est resté ouvert et un spectateur a pu profiter de ces échanges hors antenne.

Il semble y avoir un petit problème avec l'opérateur suédois Viasat qui rediffuse les matchs de football de la Ligue 1 et 2. Stanislas Mourdon, un Français expatrié en Suède, a droit depuis plusieurs semaines aux commentaires hors antenne des présentateurs pendant la mi-temps. En fait, l'opérateur ne passe pas de publicité pendant l'interruption des matches et reste branché sur le même signal.

Visiblement, les micros ne sont pas toujours fermés. Durant le match Béziers-Metz diffusé lundi, les commentateurs y sont allés bon train: "si on résume, on a une pelouse de merde", et ils continuent leurs petites réflexions sur le terrain apparemment un peu scabreux. Ils n'hésitent pas aussi à balancer un petit "Je me casse pour la deuxième mi-temps", car le spectacle n'était pas au rendez-vous.

Si tu veux écouter toute la discussion:

Le 3 septembre dernier, Stanislas Mourdon avait assisté à une autre grande discussion entre les commentateurs: "putain, il me faut une bière-là" car il faisait très chaud. Le deuxième commentateur exprimait aussi ses inquiétudes sur le match "même si ça ne peut pas être pire que la première mi-temps".

De grands moments:

C'est à parier, que la mi-temps est devenue le moment préféré de Stanislas Mourdon ;-)

Déjà lu?