Voici les 10 marques de bières les plus bues dans le monde

Attention, cet article va te donner soif: t'es-tu déjà demandé quelles étaient les marques de bières les plus bues dans le monde? Voici le top 10.

Toutes les bières de ce top 10 ne vont peut-être pas te dire grand chose. Certaines ne sont disponibles qu'aux États-Unis ou en Asie, par exemple. Les chiffres cités ici concernent l'année 2017 et sont issus du GlobalData Consumer.

10. Coors

© iStock

Cette bière américaine n'est disponible qu'en version light. Elle appartient à la famille Coors, d'où son nom. Reste à voir combien de temps encore les Américains pourront en profiter: la compagnie a supprimé 350 postes en 2017, suite à une "restructuration". En 2017, sa consommation estimée était de 26,5 millions d'hectolitres.

9. Corona

© EPA

On s'est déjà tous descendu une petite Corona avec une rondelle de citron (jaune ou vert, au choix) pour se désaltérer. Cette bière mexicaine est désormais distribuée dans le monde entier par le brasseur belge

Anheuser-Busch InBev, qui est le plus puissant au monde dans son domaine. En 2017, sa consommation a augmenté de 10% aux États-Unis par exemple: les Américains ont-ils voulu boire "mexicain" pour énerver Donald Trump? En tout cas, sa consommation estimée pour 2017 était de 28,8 millions d’hectolitres dans le monde.

8. Yanjing

© Alibaba

Voici une autre marque de bière qui ne doit pas trop te parler, sauf si tu es déjà allé en Chine. Cette brasserie existe depuis les années 1980 et a été fondée en Chine. Elle est la troisième plus importante du pays et son chiffre d'affaires, estimé à 850 millions de dollars (soit environ 727 millions d'euros), a augmenté de 8,9% par rapport à 2016: c'est dire son succès! Sa consommation estimée dans le monde en 2017 était de 29,7 millions d'hectolitres.

7. Harbin

Il faut avouer que sa publicité donne envie. C'est encore une bière chinoise ici, qui existe depuis 1900 et qui appartient également à Anheuser–Busch InBev. Sa consommation estimée en 2017? 29,9 millions d'hectolitres.

6. Heineken

© iStock

Aaaah là tu es rassuré(e), on parle d'une bière que tu connais! Une Heineken après ou devant le foot ou en début de soirée, il n'y a que ça de vrai. Ici, on parle de l'un des brasseurs les plus puissants du monde, dont la consommation estimée en 2017 était de 34,3 millions d'hectolitres.

5. Skol

Attention à ne pas la confondre avec la Skoll, la "bière des vikings" aromatisée à la vodka. Ici, il s'agit d'une bière créée à la base par plusieurs brasseries (américaine, canadienne, européenne...) et qui appartient désormais conjointement à AB Inbev et Carslberg, qui assurent sa distribution dans le monde. C'est la bière la plus populaire au Brésil, et on peut la retrouver dans des pays européens, en Asie et même en Afrique. Sa consommation estimée en 2017? 35,1 millions d'hectolitres.

4. Bud Light

© iStock

Tu en as déjà sûrement bu si tu es allé aux États-Unis, où elle est très consommée: c'est la bière la plus vendue là-bas. Comme son nom l'indique, c'est encore une bière light. Elle appartient aussi à AB InBev et sa consommation estimée en 2017 était de 44,8 millions d'hectolitres.

3. Tsingtao

© iStock

Encore une bière chinoise mais celle-ci tu la connais sûrement, car elle est très exportée en Europe où on peut la retrouver dans de nombreux restaurants asiatiques notamment. La brasserie existe depuis 2003 et a vu ses ventes continuer de grimper ces dernières années, pour arriver à une consommation estimée de 49 millions d'hectolitres en 2017.

2. Budweiser

© iStock

Son surnom? "King of Beers", le Roi des Bières. Pourtant, cette bière américaine (on peut le voir aux couleurs de la cannette...) détenue par Anheuser-Busch InBev n'est pas numéro 1 de ce classement malgré ses 49,2 millions d'hectolitres consommés en 2017.

1. Snow

Il faut donc se rendre en Chine pour trouver la bière la plus vendue dans le monde. Rien à voir avec Jon, pour les fans de Game of Thrones. Cette bière a été seulement créée en 1996 et occupe cette première place depuis des années et plutôt largement: sa consommation estimée en 2017 était de... 101,2 millions d'hectolitres!

Déjà lu?