Des millions d'Américains risquent d'être privés de courant à cause de la monstrueuse Florence

Florence sera sans doute l’un des ouragans les plus dévastateurs à frapper la côte est des États-Unis sur les dix dernières années. La tempête continue de croître et de se renforcer. L'ouragan devrait toucher les USA jeudi soir ou vendredi matin. Les météorologues décrivent la tempête comme "extrêmement dangereuse" et mettent en garde contre des "inondations catastrophiques" et des "vents particulièrement destructeurs". 2,4 millions d’Américains pourraient être privés d’électricité pendant des semaines, préviennent les chercheurs de l’Université du Michigan.

Florence atteindra les côtes jeudi et voyagera vers le nord sur la large zone côtière dans les prochains jours. L'œil de l'ouragan devrait traverser la côte sud de la Caroline du Nord. L'état d'urgence est déclaré également en Virginie, en Caroline du Sud et à Washington DC.

Le centre américain de lutte contre les ouragans NHC avertit que l'ouragan pourrait être encore plus violent dans les prochains jours et atteindre probablement l'une des catégories les plus extrêmes, à savoir la catégorie cinq. La vitesse du vent pourrait monter jusqu'à plus de 250 kilomètres par heure. Actuellement, Florence est considéré comme un ouragan de la deuxième catégorie la plus lourde et atteint des vitesses de vent allant jusqu'à 225 kilomètres à l'heure.

Eau

Les prévisions météorologiques montrent que l'ouragan va entraîner de nombreux jours de pluie sur ces états. Il pourrait y avoir 50 centimètres de pluie, voire plus. On craint de fortes inondations. À Washington, il a beaucoup plu ces dernières années et parfois certaines rues étaient sous l’eau. À cause de l’ouragan Florence, il devrait pleuvoir encore pendant quatre à six jours.

Semaines sans électricité

"Cet ouragan est un monstre", prévient le gouverneur de la Caroline du Nord, qui a déclaré l'état d'urgence. "Cette tempête est différente des autres tempêtes que vous avez connues, c'est un ouragan historique extrême, dangereux, qui met votre vie en danger, ne mettez pas votre vie en danger."

La FEMA, l’agence américaine pour les situations d’urgence, avertit que les zones qui se situent sur le chemin de Florence pourraient être privées d'électricité pendant des semaines, en raison de câbles à haute tension cassés et de dégâts d’eau sur les équipements électriques. 2,4 millions de personnes vont donc devoir survivre sans électricité, avertissent les chercheurs de l’Université du Michigan.

Les prisons

Plus d'un million d'habitants des zones côtières ont reçu un ordre d'évacuation, mais tout le monde n'a pas répondu. Les universités et autres écoles sont fermées et les usines sont à l'arrêt. Parmi ces dernières, il y l’avionneur Boeing et le constructeur automobile Volvo qui ont tout deux fermé des usines dans la région. Pour que le départ des habitants soit le plus rapide possible, de nombreuses autoroutes peuvent être utilisées dans une seule direction: loin de la côte.

Des centaines de prisonniers de l’État de Caroline du Nord ont dû également être évacuées car les murs des prisons pourraient ne pas résister à la puissance de Florence. Plusieurs centaines de détenus d'un régime léger ou moyen ont été transférés dans d'autres cellules. Les prisons à sécurité maximale seraient plus résistantes à la tempête.

Les employés des entreprises d’électricité de 15 États différents se préparent à devoir effectuer d'importantes réparations du réseau électrique. La Croix-Rouge a réquisitionné environ 700 personnes supplémentaires.

© epa

© epa

Déjà lu?