Comment partir au Japon pour pas cher? Voici les bons plans

Partir au pays du Soleil levant, ça semble être le bout du monde. Et pourtant, il y a moyen d'aller au Japon pour pas trop cher. On te donne les bons plans. 

Tu te dis, le Japon, c'est quand même hyper loin, genre le bout du monde... Et tu as un peu raison en fait. Du coup, tu te dis peut-être que c'est inaccessible niveau tunes, hors de prix, impayable? Eh bien, c'est là que tu te trompes! Car il y a vraiment moyen d'aller au Japon, de dormir au Japon, de manger au Japon, et de voir le Japon en n'étant pas obligé de vendre un rein. Bref, on a clairement plein de conseils pour t'organiser un petit voyage au Japon sympa, pour pas trop cher. Et qui dit pas cher, dit évidemment en mode backpack et ciao ciao les hôtels piscine and co. Mais bon, c'est une question de choix!

Dis toi bien une chose. Après avoir passé quelques jours sur le sol japonais, tu seras conquis. Le pays est super accueillant, super accessible, et super enrichissant à bien des points de vue. Le Japon, c'est la promesse d'une voyage charmant sans te ruiner.

Quand faut-il partir au Japon?

Tout d'abord, parlons deux minutes climat. Généralement on conseille deux moments pour partir à la conquête du Japon, l'automne et le printemps. Décembre, janvier et février sont à éviter parce qu'il fait tout simplement un froid de canard! Bon après si vous êtes amateurs de ski, ça peut le faire. Mais bon, entre toi et nous, pas sûr que le Japon soit le plus pratique pour te faire une semaine de ski. Bref, juin, juilletaoût, il fait trop beau, c'est génial, mais par contre, c'est aussi la haute saison et haute saison veut toujours dire, un max de touristes.

Donc, il nous reste septembre, octobre, novembre d'une part. Et surtout novembre en fait, car il n'y a pas du tout de touristes, ce qui rend les visites beaucoup plus agréables. Et puis le printemps, mars, avril, mai. Ce qui est cool au printemps, c'est que c'est le moment où les cerisiers du Japon sont en fleurs (enfin c'est au mois d'avril en fait précisément). Et clairement, ces arbres sont une des attractions touristiques à faire au moins une fois dans ta vie tellement ils peuvent t'offrir des spectacles magnifiques.

Ensuite, quel est le meilleur moment pour réserver ton bien d'avion pour qu'il soit le moins cher. Une seule réponse: le mois de novembre! Le moment un peu creux de l'année où tu pourrais trouver des billets à parfois moins de 500 euros. Mais généralement, si tu prends ton billet bien à l'avance, tu t'en sors pour un prix situé entre 500 et 600 euros. Et pour cela, ton meilleur ami comme d'hab: le comparateur de vols en ligne comme Skyscanner, Momondo, Kayak, etc. N'hésite pas sinon à t'abonner aux newsletters de compagnies comme Japan Airlines ou ANA, il y a vraiment des bons deals à saisir, il faut juste être un peu flexible parfois.

Si tu vois qu'il n'y a pas beaucoup de vols directs, c'est normal. Si tu vois aussi que le vol est très long, c'est normal aussi, c'est très très loin le Japon (10.000 kilomètres à vol d'oiseau... donc bon...).

Où atterrir?

Ça, c'est clairement une bonne question, ça n'a pas tellement de rapport avec le fait que ton voyage soit cheap ou pas cheap, mais ça a quand même son importance. Car, si tu ne le savais pas, il y a 98 aéroports au Japon... Du coup, ce n'est parfois pas évident de s'y retrouver. Enfin, pour arriver là-bas, tu as besoin d'un aéroport international. Ils sont au nombre de 6 au Japon, donc ça va, ça réduit déjà un peu. Aéroport international du Chūbu, Aéroport international de Narita, Aéroport international de Tokyo-Haneda, Aéroport international du Kansai, Aéroport international d'Osaka, Aéroport international de Nagasaki, tu as le choix! Tout dépend de comment tu as envie d'organiser ton voyage. Généralement, les touristes commencent pas atterrir à Tokyo, car ils sont curieux de visiter la capitale du Japon.

Mais en réalité, le mieux que tu aies à faire, est de regarder en fonction des prix des billets et organiser ton voyage en fonction. Tu peux regarder la différente entre Narita (Tokyo) c'est un peu comparable à Charleroi pour Bruxelles si tu veux, ou Kansaï (Osaka). De là tu peux par exemple aller à Tokyo en empruntant un autre transport en commun, ou autre. Mais ça, on te raconte tout après.

Comment bouger une fois sur place?

Bon, ça c'est un peu la mauvaise nouvelle niveau budget de cet article. Car si on t'a dit qu'il y avait moyen de serrer le budget, pour les transports, ce n'est pas hyper possible. En gros, pour aller d'un endroit à l'autre au Japon, le mieux c'est de prendre le train, le Shinkansen, c'est le plus rapide. Mais le problème c'est que ça te coûte un bras! Enfin, c'est un peu comme le Thalys pour faire Bruxelles-Paris, c'est la peau des fesses quoi. Donc par exemple pour faire Osaka-Tokyo, ou le contraire évidemment, tu pourrais devoir débourser genre 120 euros. Pour faciliter tes voyages au Japon, tu peux prendre un d'abonnement appelé Japan Rail Pass qui est réservé aux étrangers. En gros, cela te permet d'aller d'un point A à un point B avec les trains d'une même compagnie ferroviaire: Japan Railways.

Attention tout de même, ton JRP, ne peut être acheté qu'en dehors du Japon et que si tu as un visa touristique. Niveau pratique, ton billet s'active une fois que tu as fait ton premier trajet et tu as le choix entre plusieurs périodes de validité. Tu dois te rentre sur un site pour faire ta réservation, et tu peux par exemple l'acheter sur cette page, les tarifs sont très bien. Évidemment, il y a toujours une petite commission, comme tu peux bien l'imaginer.

Bus au Japon

Après, tu peux aussi prendre le bus, qui est l'alternative directe au train pour bouger au Japon. Évidemment attends-toi à de longs trajets, mais aussi à un prix beaucoup plus intéressant. Il y a aussi des formules qui existent pour le bus au Japon. Comme pour le train il existe un pass spécial bus: Japan Bus Pass proposé par une compagnie appelée Willer Express. Grâce à ce pass, tu peux voyager sur toutes les lignes de bus proposées au Japon par Willer Express. L'idéal pour faire les grandes villes du Japon. Tu as le choix entre deux formules: un pass 3 jours qui te coûtera plus ou moins 80 euros et un pass 5 jours qui te coûtera 120 euros. Le prix d'un trajet en train sans pass en somme! Une fois acheté, ton pass a une durée de validité de deux mois. Selon le site de Willer Express, tu peux même faire (en mode méga pressé) Tokyo, Nagoya, Osaka, Kyoto et Hiroshima en 5 jours en voyageant de nuit. On n'a jamais testé, mais on doit bien avouer que ça ne fait pas vraiment rêver. Prends un minimum ton temps, ça en vaut trop la peine.

Un avantage clair pour les voyageurs à petit budget (comme nous!) c'est que tu peux "utiliser" des nuits d'hôtel en voyageant en bus, car tu peux relier certaines villes en partant tard le soir et en arrivant le lendemain matin. Hop, une nuit dans le bus et c'est goal. Comme pour le Rail Pass, tu ne peux réserver un Japan Bus Pass seulement si tu as le visa touristique valable trois mois. Pour réserver ton pass spécial bus au Japon, il te suffit d'aller sur Willer Express, de te créer un compte et d'effectuer ta réservation.

Si tu pensais que le taxi était le truc le plus pratique, sache que c'est plutôt cher comme moyen de transport. Mais par contre, ils sont très sûrs et très propres. Tu sais si un taxi est libre quand la lumière dans le coin du pare-brise est allumé. Sache par contre que les chauffeurs ne connaissent pas l'anglais et tu as plutôt intérêt à avoir ta destination en japonais pour lui dire, sinon bonne chance. Petits conseils aussi, ne flippe pas si les portes se ferment, le chauffeur les commande lui-même, et autre chose, si tu veux lui donner un pourboire, abstiens-toi. Ce n'est pas une coutume au Japon. De toute façon, le taximan refusera.

Conseil: une fois sur place n'oublie jamais une chose: le site internet Hyperdia. Ce site est une mine d'or pour les transports au Japon. Grâce à ce site, tu as toutes les infos sur les horaires, les départs de bus, à travers tout le Japon. Le rêve en somme!

Comment visiter pour pas trop cher?

Le secret pour visiter le Japon, c'est déjà d'une part te balader. Enfin, ok, ça c'est le secret pour tous les pays que tu visites. Mais tu verras, tu gagnes au Japon à commencer par errer dans une ville, flâner et t'imprégner de chaque ambiance. C'est du tourisme en soi au Japon, car tout est tellement différent de chez nous, codifié autrement, etc. Tu risques d'être autant surpris qu'émerveillé. Donc voilà, premier conseil, prendre le temps de regarder, d'observer, ça ne coûte rien et c'est déjà une expérience en soi dans ce pays.

Plus sérieusement, tu peux déjà profiter de tout ce qui est gratuit. L'entrée dans les temples est généralement gratuite, de même que les nombreux parcs qu'il y a dans les villes. Quelques attractions un peu plus touristiques et donc populaires sont par contre elles gratuites. Les prix oscillent entre 4 euros et 8 euros généralement pour l'entrée. Il faut aussi que tu te renseignes car dans chaque ville, des pass visites existent et sont valables une journée par exemple. C'est souvent très intéressant et ça te permettra de faire des économies. A Tokyo par exemple, il existe le Grutto Pass. Tu peux avoir accès à plus de 75 sites avec ce pass et c'est vraiment intéressant. Si tu veux plus d'infos, n'hésite pas à aller voir sur ce site.

Dormir pour pas cher

Avec le transport, c'est ce qui te coûtera le plus cher au Japon. Si tu veux te payer une petite nuit d'hôtel, sache qu'il faudra mettre la main au portefeuille. Tu peux toujours tenter de trouver un hôtel business, mais si tu es en mode voyage low cost, ce n'est pas au Japon que tu te trouveras une petite chambre avec vue sur le paysage et piscine privée. Nope, mais t'inquiète il y a d'autres bons plans hébergement au Japon. Tu peux compter sur les auberges de jeunesse qui sont vraiment bien foutues et où on te demandera entre 15 et 30 euros la nuit pour un lit dans un dortoir. Il y a aussi les capsule hôtels sur lesquels tu peux compter, c'est clairement LE truc à tester si tu vas au Japon. Ça te coûtera entre 50 et 80 euros la nuit, mais c'est une expérience en soi. Et puis sinon, il y a comme partout les guest house, le couchsurfing, etc.

Manger pour pas cher

Au Japon il y a une espèce de magasin tout à 1 euro qui doit devenir ton QG. C'est en fait le magasin 100 Yen (0,77 cents) où tu peux littéralement tout trouver! C'est un peu le Action local. Mais le nom de ce magasin n'est pas le même selon la région, le mieux est donc de demander à la réception de ton hôtel où tu peux en trouver un. En gros dans ce magasin, tu trouveras de quoi manger pour vraiment pas cher, et c'est vraiment le bon plan. Tu achètes tous tes petits ingrédients et puis il te suffit de cuisiner dans ton auberge. Et tu verras ton budget va baisser drastiquement. Tu pourras t'en sortir pour un petit 4 euros par jour niveau bouffe en faisant comme ça. C'est aussi le meilleur plan pour acheter tes petits souvenirs, parce que ça ne coûte rien!

Autre possibilité pour manger, tu trouveras aussi des enseignes comme 7-11, Family Mart, Lawson, où il y aura des petits plats préparés pour moins de 5 euros. Puis hop au micro-ondes de ton auberge 7 minutes et c'est prêt! On te conseille des assiettes curry, les donburi ( un bol de riz avec de la viande) et des ramen. C'est ce qui est le meilleur dans tous ces plats préparés et c'est ce qui te donnera le meilleur aperçu de la cuisine japonaise. Mais le plus drôle reste encore de tester des trucs improbables et de découvrir ce que les Japonais consomment au supermarché.

Alerte bon plan bouffe: si les supermarchés en Belgique ne font pas ça et c'est bien dommage, au Japon, tu pourras trouver ton bonheur dans les supermarchés après 20h. Car une fois passé cette heure, ils liquident toute leur nourriture fraîche (sushi, etc.). En les achetant à cette heure-là, tu peux les avoir à 50%, le rêve!!

Sinon il reste les petites échoppes où tu peux facilement trouver des petits plats avec boisson et dessert pour un prix de 3,5 euros à 5 euros. Et ce qui est génial, c'est qu'elles sont généralement ouvertes tous les jours, à n'importe quelle heure.

Et si tu es en mode craquer le budget et que tu veux en avoir pour ton argent, tu as les concepts de Tabehodai / Nomihodai. En gros pour 3.000 Yen, environ 23 euros, tu peux manger et boire à volonté. Tu peux même trouver moins cher. Mais en général, tu peux trouver les deux formules en même temps: manger à volonté, et boire à volonté. Bref, si tu n'as pas fait un repas digne de ce nom encore sur ton parcours, n'hésite pas!

Les choses à ne pas rater près de Tokyo

Si tu commences ton voyage au Japon par Tokyo, tu ne peux pas partir de là sans avoir été au marché au poisson de Tsukiji dans la capitale, qui ouvre à 4h du matin. Si tu veux voir les thons les plus gros du monde, c'est là que tu dois aller. L'endroit est juste unique, tu dois y aller, ne serait-ce que pour manger des sushis une fois dans ta vie à la place de ton croissant. C'est quand même cool.

Ramener des souvenirs pour pas cher

Comme on te l'a dit, le bon plan c'est la magasin à 100 yens! Il n'y a pas de meilleur plan, tu trouveras autant de la bouffe que de la décoration japonaise, des petits gadgets indispensables et emblématiques du Japon. Sinon, tu peux encore te laisser aller dans les petites rues des villes et oser entrer dans un petit buibui. Tout le monde sait que c'est le meilleur pour trouver les petits souvenirs.

Mont Fuji

Tu le vois de loin quand tu es à Tokyo, le Mont Fuji. Emblématique du Japon, ce mont sacré de 3776 mètres de haut est à deux heures de route de Tokyo. Tu peux faire l'ascension du Mont Fuji entre juillet et septembre et clairement, si tu en as les capacités physiques, n'hésite pas car c'est absolument un voyage magnifique.

Pas loin du Mont Fuji, tout autre chose, tu as le parc d'attractions Fuji-Q. Il est méga connu pour ses décors incroyables mais aussi pour ses attractions inscrites au Guiness Book. La plus haute montagne russe est l'attraction la plus rapide. Si c'est ton truc les sensations fortes et que tu as envie d'un peu d'adrénaline, pourquoi pas!

Palais impérial

La Palais impérial est une des visites gratuites à ne rater sous aucun prétexte à Tokyo. Le monument est situé en plein cœur de la ville et est actuellement la résidence principale du l'Empereur. Vous ne pourrez voir le palais que de loin, entourée par des douves, l'intérieur n'est pas accessible au public. Il faut imaginer un Palais beaucoup plus grand à l'époque et toute cette vie japonaise qui s'articulait autour de ce palais. Une partie des jardins est ouverte au public et cela te permettra de t'imprégner de l'ambiance. Mais ne t'attends tout de même pas à quelque chose d'incroyable. Car même si cela fait partie des incontournable, ce n'est quand même pas le palais grandiose auquel on se serait attendu.

Si vous devez choisir de faire un musée sur votre séjour, c'est au musée Edo que vous devez vous arrêter. Maquettes, objets d'époque, tout est réuni pour que vous puissiez vraiment comprendre l'histoire japonaise. L'entrée n'est pas chère et surtout, si vous n'êtes pas fan de musée et que vous les évitez, sachez que celui-ci est vraiment cool. Suis notre conseil et va t’empreigner de l'histoire du Japon le temps d'une visite.

Si voir le côté authentique est important à Tokyo, vous ne pourrez pas passer à côté des grattes-ciels et compagnie. Car Tokyo est aussi le temple de la technologie! L'énergie dans cette ville est incroyable, même si la vie fourmille, vous vous y sentirez toujours en sécurité et respecté car c'est comme ça que les Japonais sont. Ah, et surtout, Tokyo, c'est aussi l'endroit parfait pour aller faire la fête et découvrir des endroits méga branchés. Pour ça, meilleure chose à faire, demander là où tu loges, ils ont en général de chouettes adresses.

Aller voir un combat de sumos, sport national

Vraiment, on est super sérieux. Tu n'y aurais pas pensé? On le fait pour toi! Qui n'a jamais rêvé de voir un combat de sumos en vrai... C'est tellement intriguant! Dans certains clubs, tu peux aller voir les sumos s'entraîner, tu peux les voir chaque matin. Par contre, tu te doutes bien que tu ne seras pas le seul, donc il faut arriver super tôt pour être sûr de voir quelque choses. La plupart des clubs sont situés dans le quartier de Ryogoku, là où se trouve en fait le stade où se déroulent les grands tournois. Tu peux aller sur ce site pour voir les différents endroits où aller à Tokyo par exemple. Par contre, il faut que tu contactes les différents clubs pour voir si tu peux y aller, mais encore une fois tu peux demander à la réception de là où tu loges pour avoir plus d'informations.

Participer à un festival local, un matsuri

Ce sont des petits festivals de quartier qui se déroulent tout au long de l'année. L'évènement idéal pour assister aux danses, chants et écouter les musiques traditionnelles japonaises. Si tu veux assister à un festival pendant ton séjour sur place, voici un site où tu pourras trouver toutes les informations.

Les choses à ne pas rater près de Kyoto

L'ancienne capitale du Japon est une des villes incontournables à visiter. La ville en tant que telle est intéressante, mais il y a aussi de nombreuses choses à faire au alentours. Comme par exemple le sanctuaire shinto Fushimi-Inari, situé au sud de la ville, en pleine forêt. Petit conseil, essaye d'y aller super tôt, car sinon tu te feras avaler par les flots de touristes et leurs appareils photo. Ce qu'il y a à voir concrètement? Surtout les enfilades de portiques sacrés si typiques du Japon et vraiment magnifiques, qu'on appelle aussi torii. Mais ces enfilades ne font pas tout, l'ambiance générale est très chouette et les paysages merveilleux. Bref, il faut y aller!

La capitale du thé du Japon

Chouette idée aussi de souvenirs aussi! Bon, ça implique d'inclure Kyoto dans ton voyage, mais si tu en as l'occasion, inclus Uji! C'est à quelques kilomètres de Kyoto et c'est l'endroit idyllique pour les amateurs de thé. Tu pourras découvrir des saveurs incroyables, déguster différentes variétés de thé et comprendre les méthodes de fabrication.

Le quartier Gion

C'est le nom du quartier des geisha, appelées "geiko" ici. Si vous avez de la chance vous croiserez peut-être ces jeunes femmes en kimono de soie. C'est clairement un quartier où aller pour prendre le pouls du Japon d'autrefois. Même si une fois la nuit tombée, le quartier se transforme un petit peu en monde un peu fou de la nuit où les rabatteurs sont là pour vous faire entrer dans des bars aux mœurs parfois un peu douteuses. Mais clairement, c'est un must see de Kyoto.

Le château d'Himeji

C'est sans doute le château le plus connu du Japon. L'entrée est payante mais la visite vaut clairement le détour, de même que les alentours du château. Surnommé le château du Héron Blanc, il s'agit d'un château en bois comme il en reste douze seulement au Japon. La merveille, classée au patrimoine mondiale de l'Unesco depuis 1993, a été édifiée en 1609. En 2010, l'édifice a connu une grande rénovation et a rouvert ses portes en 2015. Aujourd'hui, c'est une véritable splendeur. 6 étages d'architecture japonaise et de souvenirs de cette civilisation passionnante. Les jardins autour du château sont aussi très agréables pour les yeux. Attention tout de même, si vous vous y rendez en été, il risque d'y avoir beaucoup de touristes, des Japonais surtout, qui viennent visiter le château.

Un peu de rando?

La colline Arashiyama Monkey Park Iwatayama est à 20 minutes à pied du centre de Kyoto et elle est idéale si vous avez envie de vous dégourdir un peu les pattes pour profiter d'une super vue. Car c'est ce qui t'attend en haut de cette colline, une vue panoramique sur Kyoto. Le "monkey park" est aussi à prendre en compte car l'endroit est truffé de macaques japonais à qui tu peux donner à manger. Alors ça peut paraitre un peu attrape-touristes mais en réalité, les singes sont vraiment bien traités. Ils sont en liberté et sont en pleine forme.

Voir les cerisiers en fleur

Si il existe bien un emblème au Japon, en plus des manga, des temples merveilleux, des torii, ce sont les cerisiers du Japon. Ceux-ci fleurissent au mois d'avril, et si tu as la chance d'en admirer quelques uns, les photographier... On est un peu jaloux, car c'est vraiment... magnifique!

Et encore plein d'autres choses

Ce sont évidemment nos coups de cœur, mais le Japon a tellement de choses à offrir qu'il faudrait un dictionnaire pour tout partager avec vous. Mais les villes d'Hiroshima, Osaka sont aussi des incontournables, de même que les petites îles, etc. Mais il faut pouvoir faire des choix!

Conseils:

Prendre absolument un petit dictionnaire japonais sinon tu ne pourras pas identifier les différentes enseignes dont on t'a parlé dans cet article. Ok, le smartphone c'est génial et en tout cas pour ce qui est chaînes d'hôtels ou de restaurants tu pourras trouver le logo ou quoi. Mais pour les trucs un peu plus petits, ça risque d'être compliqué. Alors, vraiment, conseil d'ami: un dico!

Lire aussi: