Aucun répit pour le Japon: après le typhon, c'est un de tremblement terre qui a ravagé le pays

Le Japon n'a pas eu le temps de reprendre son souffle qu'il est à nouveau frappé par une nouvelle catastrophe naturelle. Après les fortes pluies, les glissements de terrain mortels, une vague de chaleur meurtrière et le passage du typhon début de cette semaine, la terre a tremblé hier au Japon. 

Un violent séisme de magnitude 6,7 a frappé l'île d'Hokkaido, au nord du Japon, hier soir. Au moins deux personnes ont été tuées et 120 personnes ont été blessées. Plus de 30 personnes sont toujours portées disparues. Selon la chaîne publique NHK, plusieurs personnes sont encore enterrées sous les décombres.

Le Japon va de catastrophe en catastrophe et les dégâts sont toujours plus grands. Maisons, bâtiments, routes, tout a été endommagé. Selon les médias japonais, 3 millions de personnes sont désormais sans électricité et le réseau téléphonique est endommagé. Les habitants devront encore attendre une semaine pour que l'alimentation électrique soit rétablie.

Un tremblement de terre juste après le typhon Jebi

Le tremblement de terre qui a touché l'île de l'archipel du Japon aurait aussi provoqué des glissements de terrain faisant plusieurs blessés, selon le porte-parole de la police locale.

Hokkaido est l'île la moins peuplée du Japon, mais cinq millions de personnes y vivent tout de même. Ce n'est pas la première fois cette semaine que le Japon est frappé par une catastrophe naturelle. Un typhon baptisé Jebi a balayé le pays déjà au début de cette semaine faisant lui aussi énormément de dégâts. C'est mercredi que le typhon a été le plus violent. Jebi est d'ailleurs déjà considéré comme le typhon le plus violent que le Japon ait connu depuis 25 ans. C'est l'ouest du Japon qui a été particulièrement touché et au moins dix personnes ont été tuées et au moins trois cents ont été blessées.

© epa

© epa

Déjà lu?