Jeff Bezos est l'homme le plus riche du monde: voici quelques comparaisons qui aident à visualiser

Amazon a brièvement dépassé les 1.000 milliards de dollars (862,5 milliards d'euros) en capitalisation boursière mardi soir, rappelant que son patron, Jeff Bezos, est également l'homme le plus riche du monde.

Le géant du commerce en ligne se porte vraiment bien actuellement. Amazon a brièvement dépassé les 1.000 milliards de dollars en capitalisation boursière mardi soir, faisant d'elle la deuxième compagnie après Apple à dépasser le trillion. Google (838 milliards) et Facebook (494 milliards de dollars) sont encore loin derrière la compagnie qui a mondialement transformé la vente en ligne et bouleversé les pratiques individuelles de consommation.

Si Amazon.com Inc. a pu entrer dans le cercle très select des société américaines valant un trillion de dollars américain, c'est parce 434 milliards de dollars ont été ajouté à sa capitalisation boursière cette année. Et sur cette somme, 67 milliards ont été grossir la fortune personnelle du boss de la compagnie, Jeff Bezos, faisant monter sa fortune personnelle à 167 milliards de dollars (environ 144 milliards d'euros). Avec ça, Bezos devient l'homme le plus riche du monde.

Pour avoir une idée: 167 milliards, c'est plus que le produit intérieur brut (PIB) de la Hongrie (124,3 milliards de dollars). C'est aussi plus que le PIB de l'Estonie (23,14), de la Lettonie (27,68) et de la Lituanie (42,74) réunis. Au total, ces trois PIB n'atteignent que 93,56 milliards de dollars.

Voir ici la liste des PIB des pays du monde entier.

67 milliards de gains, ça signifie quoi?

En plus d'Amazon, Jeff Bezos est le patron du Washington Post, un journal que Donald Trump n'apprécie pas et qui le lui rend bien, et le patron de Blue Origin, une société qui ambitionne d'envoyer les Terriens faire du tourisme spatial. À 54 ans, Bezos est dans une santé financière spectaculaire qui laisse tout le monde ahuri.

Bloomberg s'est penché sur les 67 milliards de dollars (57,7 milliards d'euros) de gains qu'il a ajouté à sa fortune... depuis le début de l'année 2018. La croissance financière du multi-milliardaire a dépassé de très très loin les gains de la majorité des autres multi. Voici les six éléments réunis par le journal économique américain qui permettent de mettre ça en perspective.

  • 67 milliards, c’est plus que la totalité de la capitalisation boursière de l'entreprise postale américaine FedEx Corp (63,81 milliards de dollars ou 55 Md €).
  • Juste avec ces gains, Bezos serait encore la septième personne la plus riche sur Terre, devant le Mexicain Carlos Slim et les patrons d'Alphabet Inc.(Google) Larry Page et Sergey Brin.
  • 67 Md, c'est à peine moins que la somme que Walt Disney Co. a dépensé en rachetant les parts de 21st Century Fox Inc. (71,3 Md dollars ou 61,4 Md €).
  • En 2018, la fortune de Bezos a augmenté en moyenne d'environ 8 millions de dollars à chaque heure.
  • Le revenu net total d’Amazon est à peu près 10 fois plus élevé que depuis son lancement en 1997.
  • Les 499 autres milliardaires du classement Bloomberg ont ajouté un total combiné de 8,3 milliards de dollars à leur fortune cette année, soit 8 fois moins que lui.

Et pourtant, même avec ces éléments de comparaison, 167 milliards de dollars, ça reste difficile à concevoir.

Déjà lu?