Donald Trump menace à nouveau de sortir de l'OMC

Donald Trump menace de sortir de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) si l'organisme continue à pénaliser les États-Unis et n'agit pas contre la Chine. L'OMC représente quand même 95% du commerce mondial entre 164 États membres.

Trump a déclaré cela dans une interview à l'agence de presse Bloomberg. L'Organisation mondiale du Commerce (OMC) est une organisation intergouvernementale qui veille au respect des accords commerciaux entre les pays. Bon nombre de ces accords sont très importants pour l'harmonie du commerce international.

Les tâches de l'OMC consistent à promouvoir le commerce international, à résoudre les différends commerciaux et à éliminer les obstacles au commerce. La philosophie de base de l’organisation est que le commerce international est le moyen le plus rapide et le meilleur de rendre le monde plus prospère et que, par conséquent, tous les obstacles au libre-échange international doivent être éliminés.

L'OMC représente 95% du commerce mondial entre 164 États membres.

"L'accord de création de l'OMC est le pire accord commercial jamais conclu", a déclaré Trump lors de l'entretien. "Ils doivent commencer à mieux traiter les États-Unis ou alors je me retire."

Mais Trump n'est pas seul à décider

Le président pense que les États-Unis gagnent trop peu d'affaires déposées auprès de l'OMC. "Nous n'avons gagné pratiquement aucun procès. Depuis le mois dernier, on commence à gagner, parce qu'ils ne veulent pas que nous quittions l'organisation."

Bloomberg, cependant, a découvert que les États-Unis avaient intenté la plupart des procès auprès de l'OMC et qu'ils avaient remporté plus de 90% de ces affaires. Le pays qui dépose le cas gagne généralement, selon l'agence de presse.

Trump a déjà menacé de quitter l'organisation. Le mois dernier, il a déclaré que l'OMC avait traité les États-Unis de manière injuste et qu'elle devait changer.

Mais bon, Trump ne peut pas décider de quitter l'OMC de sa propre initiative. Il peut l'annoncer, mais pour un départ réel, le Congrès doit mettre en œuvre un changement de loi.

Déjà lu?