Bien décidé à monopoliser le marché, le service de streaming de Disney sera moins cher que Netflix

Fin 2019, un nouvel acteur fera son apparition sur le marché du streaming: Disney Play. Sa position? Le grand concurrent de Netflix et il semble bien décidé à tenir tête au géant du film et des séries à la demande. Comment? En proposant des tarifs bien plus avantageux. 

Disney est plus motivé que jamais à concurrencer le géant Netflix et ses 125 millions d'abonnés (chiffres d'avril 2018). La stratégie de Disney pour son nouveau bébé Disney Play est plutôt agressive et s'est mise en place il y a quelques mois, voire plusieurs années. Elle consiste à racheter des licences très connues, comme Star Wars par exemple, mais également des chaines et tout leur contenu, comme la Fox. Disney s'est donc emparé, dans l'opération, des comics Marvel pour être sûr d'attirer les fanatiques de toutes ces licences.

Côté cinéma, personne ne peut vraiment rivaliser face à Mickey et sa bande. Netflix, lui, peut le faire au niveau du streaming. C'est pourquoi Disney a décidé de passer à l'attaque contre le géant des séries et des films à la demande. Ça se passe au niveau des tarifs: proposer un abonnement moins cher que Netflix pour attirer les cinéphiles et sérievores. Selon Deadline, les abonnements de Disney Play coûteront de 6 à 8 dollars par contre 8 à 14 pour Netflix. En euros, cela fait de 5 à 7 euros pour Disney contre 7 à 12 euros pour Netflix.

Un manque à gagner?

Pourquoi des prix si bas? Simplement parce que le catalogue sera moins fourni que celui de Netflix, même si Disney possède les droits de dizaines de licences très attrayantes. Mais malgré tout, Disney va perdre pas mal d'argent puisque l'entreprise va devoir faire une croix sur les 300 millions de dollars que Netflix lui verse chaque année pour exploiter les oeuvres Disney sur sa plate-forme.

Donc, pour que Disney rentre dans ses frais, il leur faudrait 40 millions d'abonnés payant au moins 6 dollars par mois pour combler le déficit. À titre de comparaison, il a fallu sept ans à Netflix pour atteindre ce nombre d'abonnés. Mais à l'époque, internet n'était pas aussi développé et le concept n'avait pas encore conquis la confiance des consommateurs.

Il faudra donc attendre fin 2019 pour voir ce que donnera ce nouveau service. Nul doute que Disney jouera à fond sur les oeuvres Star Wars, que ce soit les films et les séries animées, ainsi que l'immense catalogue de la Fox. Reste à savoir comment les films Disney arriveront sur le service: en même temps que la sortie en salle, par exemple? Y aura-t-il du contenu spécialement créé pour Disney Play? Tant de questions en suspens...

Déjà lu?